24presse logo   chercher communique Chercher
rappel Etre rappelé
we speak english We speak english!
communiqué de presse

envoyer communiqué de presse

temoignage depuis 2009 tarif
Consultation des communiqués de presse

Précédent
Thème en cours :
Suivant


communiqué affiché 14987 fois sur le site à ce jour
Communiqué de presse Mercredi 15 Mai 2013

Musique : Céline Schmink : L’électro-pop champenoise qui s’exporte

En parallèle du lancement officiel de son disque "La ballade d’Anissa", composition électro-pop à la douceur sombre, le 18 mai prochain à Paris puis le 21 à Perth, en Australie, la chanteuse-parolière champenoise Céline Schmink était à Vitry-le-François, le 11 mai dernier pour la première du film "C412" du réalisateur Philippe Jasmin, pour qui elle a signé les paroles d’une chanson de la B.O. L’occasion de revenir sur deux productions champenoises atypiques.
 


 

 

image




Deux productions artistiques champenoises qui s’exportent

"Je n’ai pas entendu les rires de ceux qui étaient là hier…" : Quelques paroles nostalgiques écrites pour "C412", qui n’ont pas empêché Céline Schmink d’apparaître souriante à l’avant-première, dans une robe vintage accessoirisée par Slinky Sleeves. Cette soirée était particulière pour la parolière qui signe ici sa première musique de film.


"C412" de Philippe Jasmin, tout comme "La ballade d’Anissa", est une production 100% champenoise. Il n’y a pas que le Champagne qui s’exporte : ces deux créations se sont déjà envolées pour l’Australie… Les deux artistes ont même tourné une interview croisée intitulée "La ballade d’Anissa, C412 : Deux productions artistiques champenoises qui s’exportent", à destination de leur public australien (transcription exploitable ci-jointe). Le disque, dans les bacs en France le 18 mai, est déjà diffusé dans le quartier branché de Subiaco et lors des défilés de Slinky Sleeves. Il bénéficiera d’un lancement au Bistro des Artistes, à Perth, le 21 mai prochain, aux côtés de "C412". D’autres lancements sont prévus en Grèce, à Malte, en Afrique et aux USA pour le disque, quant au film, il débute une tournée des festivals.



imageUn film qui aborde le land art et les liens transgénérationnels


Le film "C412", est un film vert, tourné en forêt par une équipe de passionnés décidés à mettre en avant les paysages et l’héritage historique de la région Champagne-Ardenne. Céline Schmink explique: "C412 aborde le sujet du land art mais aussi deux autres thèmes abordés dans mes derniers livres, à savoir la mémoire transgénérationnelle et l’accomplissement dans ses dons. C’est un film qui va dans le sens de ce que j’écris sur la créativité".

Tous les acteurs du film étaient présent lors de la première, dont la
jeune et pétillante Maëlys Richard, qui campe Lisa, l’héroïne. Quelques pros avaient déjà visionné le film à l’instar du Chargé de projet cinéma de l'Office Régional Culturel de Champagne-Ardenne, qui a donné son avis : "Le court métrage développe un sujet intéressant, l’image et la mise en scène sont plutôt aboutis, le jeu des acteurs est convaincant et permet de bien rentrer dans l’histoire. Je trouve que l'on voit bien l’évolution du personnage de Paolo, étrange et inquiétant au début, poète et confident à la fin".

Le réalisateur Philippe Jasmin explique : "C'est de bonne augure. Je pense que ce film va aussi révéler le talent prometteur de Maëlys Richard qui tient le premier rôle. Elle est très naturelle et spontanée. Sans oublier Philippe Morand,  de la Compagnie Au coin de l'ébène, de Saint Dizier, qui a su offrir une palette d'émotions variée". Le réalisateur travaille déjà sur un prochain film, "plus urbain, sombre et grinçant".




Une carrière dopée en 2013

Avec le téléchargement légal, les frontières s’abolissent… La chanteuse  Céline Schmink qui fait presser ses disques par séries de 1000 et n’hésite pas à se rendre sur stands pour les vendre, s’est appuyée sur des artistes-relais basés à l’étranger pour faire connaître son premier opus, appliquant à son électro-pop la recette infaillible de la vente directe en petits comités… Et cela prend. "Vu le contexte, les gens veulent de l’authentique. Ils sont en quête d’artistes complets avec qui ils peuvent communiquer simplement, parler art ou accomplissement… Je fais des rencontres incroyables partout en régions. On veut connaître la suite, on attend les prochaines chansons. Les radios régionales jouent le jeu, ravies d’avoir enfin une production non formatée par les lois marketing» explique-t-elle. La parolière a également trouvé un sponsor cohérant avec son style néo-romantique, en la marque australienne Slinky Sleeves, créatrice de longs gants soyeux et de mitaines en velours et dentelles.

L’année 2013 est un bon cru pour Céline Schmink devenue, avec ses chansons à textes, livres et articles, un nom familier de la toile. Avec un disque dans les bacs, deux clips, une participation musicale au film, la réédition de ses "Ecrits de jeunesse" et la sortie de deux livres sur l’accroissement du potentiel créatif par le geste (Méthode Primitive Approach®), elle dope sa carrière.

Les artistes sont séduits, à l’instar du slameur Jean-Luc Gadreau, une dizaine d’albums à son actif, membre du jury oecuménique au Festival de Cannes 2012 et à Berlin en 2010 qui ne tarit pas d’éloges : "Surprenante découverte d’un nouveau talent chez Céline Schmink qui après l’écriture, entre autre, ose mettre ses mots en musique pour les chanter elle-même. L’audace a payé et ce premier titre, Alexandre, qui nous transporte dans un voyage dans les rues de Paris, nous dévoile une voix douce et énigmatique qui vient se poser délicatement sur une musique qui l’habille parfaitement". Il ajoute : "Des intonations vocales qui m’évoquent Bardot ou Adjani… Céline est une artiste polyvalente, toujours en recherche de nouvelles expériences à vivre et à partager". Le rocker grec Vasillis Babaniaris, bête de scène dont l’opus Monogramma fait un tabac en terre hellène, écrit : "J’aime vraiment ! Je lui souhaite le meilleur à elle ainsi qu’à sa musique !".


 

 

image

 



Le ressenti avant tout

Céline Schmink conserve ses influences de jeunesse : Cure, Siouxsie, Japan, Darc et nourrit ses textes de son vécu. "Mes chansons évoquent le vide de l’abandon, des départs, de la fin des voyages... J’ai évolué jeune dans un milieu sombre où mes amis qui confondaient inspiration et excès ont disparus. Leur incapacité à prendre leur vie en main me pesait mais leur fragilité était touchante. J’ai du partir, me sevrer de ces amitiés pour donner un sens à ma vie, produire, écrire, danser, cheminer vers moi. Puis j’ai recherché l’opposé. Au final, je n’aime pas les cercles fermés qu’ils prônent le désespoir ou l’espérance. Mes influences premières, elles, demeurent", explique-t-elle. Aujourd’hui, les retours de son disque semblent la galvaniser : "Des musiciens que j’estime aiment mes textes et le disent. Un chanteur de Memphis au tube mondial a salué le titre Alexandre, le comparant à du Björk. C’est motivant car le disque a été réalisé avec peu de moyens". Et d’ajouter : "Les goûts, les couleurs… Ce n’est pas à moi de juger. Je n’ai pas le souci de plaire mais d’avancer en faisant ce que j’aime. Par contre j’ai des mentors comme Nijinski qui disait : Je pense peu, c'est pourquoi je comprends tout ce que je sens…  ou Yager : Ne laissez personne détruire vos rêves !".

 

 

image

 



Un album fin 2014

Elle explique que les propositions se font plus nombreuses : "Je suis beaucoup sollicitée mais je n’aime pas changer mes plans. En Champagne, on a de quoi faire créativement parlant. Il y a des artistes, des collectifs dans tous les villages. Se saigner pour le studio de renom à Paris quand on voit la qualité obtenue ici c’est du snobisme", estime-t-elle. "Le lancement du disque en Australie attise la curiosité. On m’appelle davantage. Maintenant que le produit fini existe, on me propose de l’éditer, on avance ses pions pour l’album. C’est un peu facile... C’est en amont qu’il m’aurait fallut cette aide. On me propose des duos. Certaines propositions exit mais d’autres s’avèrent inespérées, font plaisir, même si tout ne pourra se faire, question d’affinités, de kilomètres".

Quand à l’ambiance dans laquelle elle travaille actuellement, elle est on ne peut plus claire : "Musicalement je me dirige vers du solide, de plus en plus reconnu par les pros, tout en restant moi-même, ce qui est déjà beau. Le reste importe peu : c’est l’effervescence éphémère, des gens absents depuis des lustres reviennent la bouche en cœur, se mettent à trouver tout super alors que cela fait vingt ans que j’écris. D’autres se détournent, perplexes. On veut s’inscrire à mes cours de toute urgence alors que l’année est finie. Mes livres sont davantage commandés. Peut-être qu’on se rend compte que j’applique vraiment ce que je prône sur la créativité. Je ne sais pas… J’aime ce labo d’attitudes pleinement humaines. J’ai appris à me laisser challengée par le positif comme par l’adversité. Dealer avec ça me plait".

La suite pour celle qui chante la splendeur de Garbo ? "Un duo intitulé Les yeux froids va voir le jour et bénéficiera d’un clip. J’assure cet été la promo de mon disque et de mes livres. Puis j’écrirai pour une chanteuse avant d’entrer en studio pour y enregistrer le reste de mon album, Memphis-Camden, sortie prévue fin 2014. Je vais me focaliser exclusivement sur la musique et la gestuelle les années à venir. C’est aussi indispensable pour moi que de respirer", explique-t-elle. Une actualité et une production prolifiques, donc, pour la parolière néo-romantique de "La ballade d’Anissa", dont les deux clips seront visibles sur Youtube dès le 22 mai.



 

image

 

 


Pour visionner la bande annonce du film : www.youtube.com/watch?v=Re4zAagzvUA

Pour écouter des extraits du disque : www.youtube.com/watch?v=xYENVdRqtOc



Plus d'informations :

www.laparoliere.com
www.totemprod.com
www.slinkysleeves.com

Consultez le disque "La ballade d’Anissa" ici : http://laparoliere.com/boutique/



Contact presse

Vanessa DE LIMA
Tél : 06.66.00.87.93



 


 


Communiqué libre de tous droits de diffusion. Citer source ou lien : 24presse.com

Rédacteur : Vanessa DE LIMA  
Mots clefs : musique,pop,celine schmink,cinema,champagne,champagne ardenne,vitry-le-françois


Contact presse : Vanessa DE LIMA
Envoyez un email à Vanessa DE LIMA
Votre email
Votre message

Saisir le code affiché ci-contre:


14987
 
Visiter le site

Satisfait ou remboursé

Si nous rédigeons le communiqué nous vous remboursons si aucun média ne parle de vous dans les 90 jours.
Votre Press Room

Ouvrez une press room pour rassembler toute votre actualité.

Ils nous font confiance

1500 entreprises et associations de toutes tailles nous ont fait confiance depuis 2009.

| | | | |
| | | | |