24presse logo   chercher communique Chercher
rappel Etre rappelé
we speak english We speak english!
communiqué de presse

envoyer communiqué de presse

temoignage depuis 2009 tarif
Consultation des communiqués de presse

Précédent
Thème en cours :
Suivant


communiqué affiché 796 fois sur le site à ce jour
Communiqué de presse Mardi 24 Avril 2018

Phytorestore, paysagiste d'un nouveau modèle écologique de cité-jardin à Versailles

Le projet de ville du futur "Terres de Versailles", porté par ICADE avec l’agence de paysage et design écologique Phytorestore, l’agence d’architecture Lambert & Lénack et la maison Deyrolle, a remporté le concours d’aménagement de l’ancienne caserne Pion à Versailles. Le projet est très innovant en matière de paysage écologique, agriculture urbaine participative et valorisation innovante de l’eau.
 

Invisible depuis le parc du Château de Versailles

La nouvelle cité-jardin prend place sur 20 ha et est parfaitement intégrée dans le contexte paysager du château de Versailles. Plus de la moitié de la superficie du site sera conservée en espaces paysagers, soit plus de 10ha.

Une "terrasse-fruitière" vient ainsi masquer les vues depuis le parc du château tout en offrant un cordon boisé et fertile aux futurs habitants. Reprenant les codes des grandes allées Versaillaises, elle sera plantée d’arbres fruitiers et deviendra un lieu de vie et de production fruitière intégrée dans le projet d’une nouvelle agriculture urbaine. Ce traitement paysager avec des arbres fruitiers s’inscrit déjà parfaitement dans l’héritage historique du parc de Versailles. La pointe nord ne sera pas bâtie, mais dédiée au maraîchage et aux sports et se terminera par un jardin lacustre venant souligner les lignes du grand paysage.



Un nouveau paysage écologique respectueux de l’héritage hydraulique du parc de Versailles

"Loin de se cantonner à un rôle purement esthétique ou d’intégration des bâtiments, le paysage conçu par l’agence Phytorestore sera très innovant au niveau des thèmes de l’agriculture urbaine et de la gestion de l’eau innovante, thèmes incontournables dans le paysage d’aujourd’hui", explique Thierry Jacquet, Paysagiste-concepteur, président de PHYTORESTORE.

Le mail central servira à collecter les eaux de pluie de l’ensemble du quartier, les dépolluer en zéro rejet pour l’extérieur et les mettre en valeur notamment via la création d’un plan d’eau avec qualité eau de baignade pouvant aussi servir à irriguer d’importants jardins potagers, créant ainsi une toute nouvelle approche de l’agriculture urbaine autonome en termes de ressources locales. Ces eaux dépolluées réutilisées pour l’arrosage des cultures vivrières et la création de zones humides favoriseront aussi la biodiversité et la séquestration du carbone contre le réchauffement climatique. Avec une gestion in situ adaptée, le projet réduira l’impact entre 60t et 100t de C02.


Une telle action de valorisation de l’eau s’inscrit bien dans l’histoire du parc de Versailles qui a toujours été à la pointe de l’innovation en matière d’hydraulique.
 
Le paysage sera aussi nourricier puisque des potagers et vergers participatifs occuperont la majeure partie de la pointe nord du site pour alimenter en cycle court le magasin de ce nouveau quartier.

Ce projet illustre les tendances de fond du "paysage" du futur, plus orienté vers les solutions écologiques en matière de gestion de l’eau et de réduction de l’empreinte carbone, avec des projets tendant vers une autarcie écologique du quartier et pouvant intégrer une démarche participative avec les futurs habitants.

 
Un nouveau modèle de cité-jardin, un nouveau modèle d’agriculture urbaine participative.


Cette cité-jardin modèle a tout d’abord été pensée du point de vue des innovations écologiques.

Dans cette cité-jardin, un nouveau modèle de jardin d’insertion sociale et de production de produits bio sont conçus avec une logique de valorisation directe dans un cycle court pouvant être concrétisé par un magasin de vente dans le quartier, via l’enseigne alimentaire bio : "NaturéO".
 
Ici, il ne s’agit pas d’une agriculture urbaine gadget. Ce projet s’inspire directement des expérimentations en agriculture urbaine menées par la maison Deyrolle. La production pourra aussi être mise à disposition du magasin NaturéO et cela pour tous les habitants de Versailles.

L’objectif est de faire une véritable "éco-ferme de quartier" qui sera à la fois lieu de production et de formation. Fermes d’Avenir cible pourrait accueillir 300 stages dès la première année d’activités. Également 150 jardins de 64 m2 chacun pourront être réservés par les résidents. Ces derniers bénéficieront des conseils de l’éco-ferme du quartier.


Chiffres-clés et concepts

- Intervenants : ICADE, Aménageur / LAMBERT & LENACK, Architectes coordinateurs / PHYTORESTORE, Paysagistes / DEYROLLE (Assistant à Maîtrise d’Ouvrage), Philosophie du projet urbain / OTEIS : Bureau d’études VRD / BERGER&BERGER, Plasticiens
- Planning : Etudes 2018-2019 / Chantier 2019-2024
- Superficie : 20 ha
 
 
 
Les images (disponibles en haute définition)
 

La grande terrasse, barrière visuelle entre le parc de Versailles et le futur quartier sera aussi un lieu de production fruitière avec agriculture participative locale.
Source : Icade, Lambert&Lénack, Phytorestore, Deyrolle

Les constructions, de niveau R+2 maximum seront totalement intégrées dans le parc paysager.
Source : Icade, Lambert&Lénack, Phytorestore, Deyrolle

L’hôtel, au centre des vergers et du plan d’eau alimenté par les eaux pluviales dépolluées du quartier.
Source : Icade, Lambert&Lénack, Phytorestore, Deyrolle

Les jardins potagers pour l’agriculture urbaine, alimentés par le mail central dépolluant les eaux pluviales du quartier.
Source : Icade, Lambert&Lénack, Phytorestore, Deyrolle

 

A propos de Thierry Jacquet

Dès la fin de ses études d’urbanisme à Paris VIII et son obtention de son Magister Aménagement, Thierry Jacquet a lancé sa première agence d’écologie urbaine en 1990. Il travaille à des projets à différentes échelles : schéma directeur, plans d’urbanisme locaux, réaménagement écologique de sites industriels et aménagements d’espaces publics et de parcs d’activités.

La démarche des jardins filtrants est devenue sa principale activité et le conduit à devenir un paysagiste diplômé INH en 2010. Aujourd’hui sa réflexion permanente sur les moyens de renaturer la ville le conduit à mener des projets en France comme à l’étranger : Algérie, Maroc, Brésil, Chine. Phytorestore, Jeune Entreprise Innovante, créée en 2005 regroupe 60 collaborateurs sur quatre sites : Paris, Bioferme de la Brosse Montceaux, Sao-Paulo, Shanghai.

L’équipe composée d’ingénieurs avec diverses spécialités : chimie, hydraulique, agronomie, écologie, assainissement et des paysagistes diplômés de différentes écoles de paysage, traite toutes sortes de problématiques tout en développant des travaux de recherches scientifiques. Elle collabore notamment avec plusieurs équipes du C.N.R.S et de l’I.N.R.A en France. Phytorestore est habilité à diriger des travaux de recherches scientifiques par le Ministère de l’Education.

Pour en savoir plus : www.phytorestore.com
 
 

Communiqué libre de tous droits de diffusion. Citer source ou lien : 24presse.com
Images (cliquez sur les images pour agrandir) :
Cliquez pour zoomer  Cliquez pour zoomer  Cliquez pour zoomer  Cliquez pour zoomer 

Rédacteur : Agence C3M  
Mots clefs : btp,architecture,paysagisme,versailles,yvelines,urbanisme,design écologique,caserne Pion,vegetalisation,château de Versailles,espaces verts


Contact presse : Michelle AMIARD
Société : Agence C3M
Envoyez un email à Michelle AMIARD
Votre email
Votre message

Saisir le code affiché ci-contre:


796
 
 
Agence C3M
Visiter le site

Satisfait ou remboursé

Si nous rédigeons le communiqué nous vous remboursons si aucun média ne parle de vous dans les 90 jours.
Votre Press Room

Ouvrez une press room pour rassembler toute votre actualité.

Ils nous font confiance

1500 entreprises et associations de toutes tailles nous ont fait confiance depuis 2009.

| | | | |
| | | | |