24presse logo   chercher communique Chercher
rappel Etre rappelé
we speak english We speak english!
communiqué de presse

envoyer communiqué de presse

temoignage depuis 2009 tarif
Consultation des communiqués de presse

Précédent
Thème en cours :
Suivant


communiqué affiché 8094 fois sur le site à ce jour
Communiqué de presse Vendredi 23 Novembre 2012

Un kit de survie SDF pour le chef de l'Etat et le Président de la FFF

Afin de sensibiliser la population et tenter de contrer la politique de promesses et de renoncement menée face à la situation des personnes sans domicile fixe en France, Thierry VELU, Président du GSCF, offrira, mercredi 5 décembre, un sac d'accompagnement (kit de survie) destiné aux personnes de la rue à Monsieur François Hollande, Président de la République française.
 


Afin de sensibiliser et tenter de limiter la politique de promesses et de refus de trouver des solutions envers les personnes sans domicile fixe en France, Thierry VELU, Président du GSCF, offrira un sac d'accompagnement (kit de survie) destiné aux personnes de la rue à Monsieur François HOLLANDE, Président de la République française.

Ce sac sera déposé à l'Élysée le mercredi 5 décembre 2012 à 15h30 (lettre transmise au Chef de l'État ci-dessous).

Un sac sera également déposé à la Fédération Française de Football à 11h00 pour les raisons évoquées dans le courrier.

Si demain la volonté d'aider les personnes dans la rue était réelle, cela se traduirait par la nomination de personnes pour lesquelles les intérêts personnels ne priment pas au sein du gouvernement et aboutirait à la création d’une cellule destinée à la prise en charge de cette population démunie.

Aujourd'hui, le GSCF lance un appel mobilisateur aux médias, artistes, chefs d'entreprise,… pour nous rejoindre, dire STOP aux promesses et soutenir des actions concrètes.



Dossier de presse sac d'accompagnement SDF : cliquez ici

 

 



Lettre ouverte au Président de la République

Monsieur le Président, 

Le Groupe de Secours Catastrophe Français (GSCF) a été créé en 1999. Le but principal de cette ONG est d'intervenir dans des situations d'urgence de catastrophes naturelles et/ou humaines. 

L'urgence étant à nos portes chaque hiver en France, nous avons mis en place en 2011 un sac d'accompagnement (kit de survie) en faveur des personnes vivant dans la rue. 

Nous vous avions transmis le dossier concernant le kit de survie destiné aux personnes SDF ainsi que nos inquiétudes pour cet hiver. Or, à lire la lettre de votre cabinet en date du 15 novembre 2012, nous n'avons aucune certitude sur un changement. 

En effet, les besoins sont bien supérieurs aux 19 000 places supplémentaires d'hébergement d'urgence que vous annoncez. 

Depuis toujours des promesses….et encore des promesses. 

Nous n'avons pas oublié le "zéro SDF" promis par Lionel JOSPIN lors de sa campagne présidentielle de 2002 ; pas davantage les propos de votre prédécesseur, Nicolas SARKOZY, en décembre 2006, à Charleville-Mézières : "Je veux que, d'ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. Parce que le droit à l'hébergement est une obligation humaine. Si on n'est plus choqué quand quelqu'un n'a pas de toit et qu'il est obligé de dormir dehors, c'est tout l'équilibre de la société qui s'en trouvera remis en cause." 

En janvier 2008, encore, François Fillon en faisait un "chantier prioritaire". C'était après l'installation spectaculaire de tentes le long du canal Saint-Martin par Les Enfants de Don Quichotte. 

Aujourd'hui, les mêmes discours, les mêmes paroles se répètent et comme à chaque début d'hiver la France redécouvre ses pauvres, s’inquiète (à raison) de leur hébergement. Les sans-abri sont, malheureusement, devenus ce que le jargon des médias appelle « un marronnier ». 

Mais à ce jour, le seul changement constaté est l'accentuation du nombre de SDF. Ils étaient 86 000 en 2001, selon l'Insee. En 2011, un rapport de la Cour des comptes estimait leur nombre "proche de 150 000" ; sans oublier d'y ajouter des milliers de personnes qui vivent dans une caravane, une voiture,… 

Même si des efforts ont été entrepris, comme le passage entre 2004 et 2010 de 51 000 à 83 000 places d'accueil, aucune solution à long terme n'est proposée. 

Nous concevons que certains SDF sont marginaux et ne souhaitent pas changer d'environnement mais la très grande majorité d’entre eux souhaite rebondir et cette majorité est de plus en plus jeune. 

La complexité du monde SDF demande de mettre en place une agence nationale destinée aux sans abris afin de les orienter dans leur réinsertion. 

Le 115 est régulièrement saturé et ne peut prendre en charge plus de la moitié des appels reçus. Pour exemple, le Samu social de Paris assure qu'il ne trouve pas de solution pour répondre à 400 des 1 200 appels qu'il reçoit chaque jour. 

Cet hiver, comme en 2011, nous procéderons à la distribution de kits d'urgence pour pallier le devoir de l'Etat français sur la protection de ses concitoyens. 

Les sacs sont financés grâce aux dons privés, de particuliers et d'un Conseil Général (59), les autres n'étant apparemment pas concernés par les problèmes des personnes dans la rue. 

A ce jour, Monsieur le Président de la République, aucune solution à longue échéance n'est trouvée, seules des mesures provisoires (un pansement neuf sur une plaie purulente que l'on n'ose montrer) ont été proposées. Tout le temps que des solutions de suivis et d'écoute organisées et cohérentes ne seront créées, les personnes dans la rue continueront à dormir et à mourir dehors, été comme hiver. 

« Donnez un poisson à un homme et vous le nourrirez pour un jour. Apprenez-lui à pêcher et vous le nourrirez pour toute la vie. » 

Afin de mieux vous sensibiliser, Monsieur le Président de la République, à ce que tient parfois la vie d'une personne dans la rue, je vous déposerai le mercredi 5 décembre 2012 à 15h30 un kit de survie à l'Elysée, espérant être reçu par l’un de vos conseillers et disposer de réponses concrètes. 

Aujourd'hui, Monsieur le Président, nous en appelons à vous, au nom des valeurs de notre république afin de prendre des mesures et enfin trouver de réelles solutions. 

Vous avez le pouvoir et le devoir de faire changer les choses et d'agir en faveur de ces victimes de la rue en témoignant d’un geste fort qui n’en restera pas à un effet d'annonce. 

Recevez, Monsieur le Président de la République, l’expression de mon plus profond respect. 


 


Thierry VELU 
Président -Fondateur du GSCF

 

 

Lettre ouvert au Président de la Fédération Français de Football : cliquez ici

 

 

 

 


Communiqué libre de tous droits de diffusion. Citer source ou lien : 24presse.com

Rédacteur : 24 presse  
Mots clefs : hollande,sdf,humanitaire,social,solidarite,fff,ong

A propos de GSCF


Le Groupe de secours catastrophe français est une organisation non gouvernementale française fondée en 1999 par Thierry Velu, sapeur-pompier professionnel. Il a pour objectifs de "mobiliser sur le territoire national et international et en faveur des populations victimes de catastrophes naturelles ou humaines tous les moyens nécessaires afin de leur apporter secours et assistance dans les plus brefs délais, avec l’efficacité, la compétence et le dévouement requis." En tant qu'organisation de solidarité internationale (OSI), GSCF est reconnue auprès du service "Urgence Humanitaire" du Ministère des Affaires étrangères français.


Pour plus d’informations : http://www.gscf.fr/



Contact presse : Thierry VELU
Société : GSCF
Envoyez un email à Thierry VELU
Votre email
Votre message

Saisir le code affiché ci-contre:


8094
 
 
GSCF
Visiter le site

Satisfait ou remboursé

Si nous rédigeons le communiqué nous vous remboursons si aucun média ne parle de vous dans les 90 jours.
Votre Press Room

Ouvrez une press room pour rassembler toute votre actualité.

Ils nous font confiance

1500 entreprises et associations de toutes tailles nous ont fait confiance depuis 2009.

| | | | |
| | | | |