24presse logo   chercher communique Chercher
rappel Etre rappelé
we speak english We speak english!
communiqué de presse

envoyer communiqué de presse

temoignage depuis 2009 tarif
Consultation des communiqués de presse

Précédent
Thème en cours :
Suivant


communiqué affiché 7365 fois sur le site à ce jour
Communiqué de presse Vendredi 23 Novembre 2012

Verrières-le-Buisson : un village d'irréductibles résiste encore et toujours au projet de bétonnage

Le village de Verrières-le-Buisson s'oppose à un projet d'aménagement urbain engagé par la municipalité sans concertation avec la population. Réunis en association, les habitants ont mené diverses actions pour lutter contre le projet, dont une pétition qui a rassemblé près de 15% des votants de la commune. Une mobilisation singulière pour une commune d'habitude bien calme déjà relayée par la presse telle que "Le Parisien" ou "Le Républicain". Les mots d'ordre de la lutte : non au bétonnage au coeur du village.
 

 

 

illustration

 


Distribution de tract, conférences, débats, articles dans la presse, pétition... la mobilisation des habitants de Verrières-le-Buisson contre le projet d'aménagement urbain ne s'interrompt pas depuis plus d'un an.


Le projet d'aménagement urbain

La municipalité de Verrières-le-Buisson a engagé un projet d'aménagement dans le centre-bourg de la commune. Elle a chargé un opérateur, l'Etablissement public foncier des Hauts-de-Seine (EPF92), de procéder aux acquisitions foncières et immobilières de 5 habitations situées sur le future chantier afin de conduire un programme de 80 logements, dont 25% de logements sociaux, commerces, activités et un parking de 150 places. Un budget de 7 millions d'euros est prévu pour un chantier d'une durée de 5 ans.


Un projet lancé sans concertation avec la population

Le conseil municipal de Verrières-le-Buisson a décidé de cette opération le 24 janvier 2011 et signé une convention avec l'opérateur EPF92 deux semaines plus tard, le 8 février 2011. Ni la population de la commune, ni les riverains du quartier directement touchés par le futur chantier n'ont été concertés avant le lancement du projet. Pas même les propriétaires des 5 habitations concernées, qui n'ont reçu une demande de rachat de leurs biens de la part de l'opérateur qu'en avril 2011, soit 2 mois après le lancement du projet.


"Verrières-le-Buisson" contre "Verrières-le-Béton"

Quelques riverains du quartier, bientôt suivis par de nombreux habitants de la commune, se sont rassemblés en collectif et ont fondé l'Association pour la sauvegarde du village et de l'environnement à Verrières (ASVEV). Hostiles au projet d'aménagement qu'ils qualifient "d'opération bétonnage", les membres du collectif craignent que l'urbanisation excessive ne dévisage le patrimoine de la commune et que les quelques espaces verts subsistant ne disparaissent définitivement.

Lors de leurs interventions, les membres de l'association développent des slogans tels que "Verrières-le-Buisson contre Verrières-le-Béton", au nom "Passage du village" donné au projet par la municipalité, le collectif oppose le nom "Impasse du béton". "Nous redoutons que Verrières-le-Buisson, commune de la région parisienne située dans la vallée de la Bièvre au cadre rural, ne perde son caractère de petit village", commente Jean-François Bauduret, président de l'ASVEV.


Manque de pertinence du projet

Le collectif dénonce le manque de pertinence d'un tel projet d'aménagement. Ce projet impose à des habitants non disposés à vendre de quitter leurs maisons pour les remplacer par des commerces et un programme immobilier à majorité privé. C'est l'architecture historique d'un quartier qui serait totalement modifiée sans concertation. "La commune est en conformité avec la loi "SRU" qui exige qu'une commune dispose d'un parc de logements sociaux au moins égal à 20% des résidences principales ", rappelle le président de l'association.


Pétition: 1000 signatures, près de 15% des votants

D'habitude bien calme, la commune connaît donc depuis plus d'un an une mobilisation persistante, soutenue par de nombreux habitants. En témoigne la pétition lancée en décembre 2011 et qui recueille à ce jour près de 1000 signatures, soit près de 15% des votants de la commune.

Le collectif a créé un site internet pour appuyer leur mouvement et organise de nombreuses actions telles que la distribution de tracts qui dénoncent le projet, l'organisation de débats et de conférences, l'envoi de courriers aux élus de la commune, du département et de la région. Le collectif s'est aussi exprimé dans les médias, la presse locale, Le Républicain de l'Essonne notamment, ainsi que dans le journal national "Le Parisien"...

Le bureau de l'association tient sa seconde assemblée générale le jeudi 15 novembre prochain. Après plus d'un an de combat, l'action collective ne désarme pas.


Pour plus de renseignements :

Association pour la sauvegarde du village et de l'environnement à Verrières (ASVEV)
Président: Jean-François Bauduret
Site internet: www.asvev.org




 


Communiqué libre de tous droits de diffusion. Citer source ou lien : 24presse.com

Rédacteur : 24 presse  
Mots clefs : patrimoine,sauvegarde du patrimoine,essonne,ile de france,amenagement urbain,mobilisation citoyenne


Contact presse : Jean-François Bauduret
Société : Association pour la sauvegarde du village et de l'environnement à Verrières (ASVEV)
Envoyez un email à Jean-François Bauduret
Votre email
Votre message

Saisir le code affiché ci-contre:


7365
 
 
Association pour la sauvegarde du village et de l'environnement à Verrières (ASVEV)

Satisfait ou remboursé

Si nous rédigeons le communiqué nous vous remboursons si aucun média ne parle de vous dans les 90 jours.
Votre Press Room

Ouvrez une press room pour rassembler toute votre actualité.

Ils nous font confiance

1500 entreprises et associations de toutes tailles nous ont fait confiance depuis 2009.

| | | | |
| | | | |