24 | Communiqué de presse

Communiqué affiché 9212 fois sur le site à ce jour

actualites

Prison d'Arras: préoccupé par l'article de la voix du nord, le Maire de Fleury saisit la rédaction et appelle le gouvernement à réagir

Publié le 04/08/2015 à 13:15

Le 3 août, « La Voix du Nord » a publié sur son site un article intitulé « Téléphones en prison à Arras : on a discuté sur Facebook avec des détenus hyperconnectés ». David Derrouet, Maire de Fleury-Mérogis et auteur de nombreuses positions sur les prisons, juge « préoccupant » que le discrédit soit porté sur les surveillants, sur la base d’allégations de détenus. Pour l’élu, l’article porte une atteinte grave à l’intégrité des personnels et esquive les vraies problématiques des prisons.



Si l’article de « La Voix du Nord » a le mérite de mettre sur la place publique une triste réalité dénoncée depuis des années par les personnels de l’administration pénitentiaire, celle de la possession par de nombreux détenus de téléphones portables, force est de constater que les questions de fond sont éludées.

Jeter le discrédit sur des personnels dont la très grande majorité effectue des missions régaliennes dans des conditions très difficiles est particulièrement maladroit. Il est même stupéfiant d’oublier de dire que ce sont les surveillants les premières victimes de l’entrée illicite de téléphones portables dans les établissements. Menaces et  agressions sur agents, intimidations sur les familles sont le lot quotidien de la troisième force d’autorité publique comme le souligne David Derrouet dans son courrier à la rédaction de « La Voix du Nord ».

L’augmentation des prises illégales de portables est exponentielle depuis qu’aucun dispositif de sécurité efficace n’est venu se substituer « aux fouilles à corps ». Sur les quelques 200 établissements pénitentiaires, à peine 10 sont équipés de portiques « nouvelles générations ». Qui plus est, alors même que l’efficacité de ces derniers n’est pas pleinement démontrée, aucune réflexion sur une réforme de sécurisation des parloirs n’est engagée.

S’agissant des effectifs, on compte en 2015 un surveillant pour cent détenus. Ce manque d’effectifs chronique met les personnels dans une situation d’insécurité permanente, et ne permet pas à l’administration pénitentiaire d’assurer pleinement ses missions.


A cela s’ajoute des marchés publics dans lesquels, faute de crédits, la maintenance de certains équipements n’est pas prévue, comme l’entretien des caméras ou PC sécurité dans certains établissements.


L’article publié par « La Voix du Nord » démontre une fois de plus combien les tensions dans les maisons d’arrêt, la situation dramatique des personnels et les ramifications dangereuses existantes entre l’intérieur et l’extérieur des prisons sont d’actualité.  
Comme écrit au Premier Ministre, le Maire de Fleury-Mérogis estime que la France sortirait grandie par un débat national associant l’ensemble des professionnels concernés, mettant en lumière des problématiques passées sous silence depuis trop longtemps.

 

David DERROUET
Maire de Fleury Mérogis
Vice-Président de l'agglomération du Val d'Orge
Député suppléant

 


 

Communiqué libre de tous droits de diffusion. Citer source ou lien : 24presse.com

Images

Communiqué publié par Jourdan-Rosso Annelyse
le 04/08/2015 à 13:15 sur 24presse.com
Jourdan-Rosso Annelyse
Mairie de Fleury-Merogis

www.mairie-fleury-merogis.fr
Contacter

Envoyez un email à
Jourdan-Rosso Annelyse

Société : Mairie de Fleury-Merogis

Contact presse

Jourdan-Rosso Annelyse
Mairie de Fleury-Merogis

Website
www.mairie-fleury-merogis.fr

Diffuser
un communiqué
de presse
Lancer une diffusion

Derniers communiqués de presse de la catégorie "actualites"