24 | Communiqué de presse

Communiqué affiché 7522 fois sur le site à ce jour

politique

ANRU II : Fleury-Mérogis ville candidate

Publié le 29/09/2010 à 17:28

 

Le 27 juillet 2010, la municipalité de Fleury-Mérogis s’est portée candidate pour bénéficier d’une convention ANRU II dérogatoire sur son territoire. Depuis 3 jours l’ANRU II a annoncé un reliquat disponible pour des petites opérations ANRU prioritaires.


Avec le taux de précarité parmi les plus importants de l’Essonne, 81,6 % de logements sociaux, 1/3 des habitants travaillant au centre pénitencier avec des revenus extrêmement faibles, Fleury-Mérogis répond à tous les critères méritant une attention toute particulière de l’Etat sur son territoire.


Ainsi, dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme en cours d’élaboration, l’objectif partagé par la ville mais également les bailleurs, les personnes publiques associées  et agents du centre pénitencier est triple :

Permettre des logements accessibles aux jeunes agents de la pénitentiaire sortie d’école dont le revenu est de 940 euros par mois

-   Favoriser la mixité dans les quartiers en permettant l’accession à la propriété des Floriacumois

-   Diminuer la part du logement social en favorisant l’accession à la propriété et le locatif privé au sein de tous les quartiers

 


D’ores et déjà, la ville avec OSICA s’est engagée pour 2011 dans une réhabilitation lourde de la cité des Aunettes dont le coût est estimé à 12,5 millions d’euros.


Compte tenu du revenu fiscal par habitant de la ville de Fleury, de la volonté de favoriser le parcours résidentiel de celles et ceux qui depuis des années souhaitent pouvoir acquérir sur la ville, d’offrir un habitat de qualité avec un rééquilibrage sociologique au sein des quartiers, seule une convention ANRU II pourra permettre de répondre aux enjeux de la ville qui accueille le plus grand centre pénitencier d’Europe.


Dans la mesure ou 2,5 millions d’euros seraient nécessaires pour permettre une TVA à 5,5% sur les opérations prévues tout prochainement comme l’écoquartier des Joncs Marins et la nouvelle résidence de 100 logements prévus à proximité de l’école curie, la municipalité demande une nouvelle fois à la Ministre chargée de la politique de la ville un rendez-vous urgent.



David DERROUET, Maire de Fleury-Mérogis, Vice président de l'Agglomération du Val d'Orge

Communiqué libre de tous droits de diffusion. Citer source ou lien : 24presse.com

Communiqué publié par DERROUET David
le 29/09/2010 à 17:28 sur 24presse.com
DERROUET David
Mairie


Contacter

Envoyez un email à
DERROUET David

Société : Mairie