24 | Communiqué de presse

Communiqué affiché 4005 fois sur le site à ce jour

politique

Les élus de Fleury menacent d’appeler au boycott de Nippon paint et de Renault dès le 1er avril

Publié le 18/03/2016 à 11:02

Depuis le 1er janvier, Fleury-Mérogis accueille sur son territoire l’usine" Bollig und Kemper", entièrement détenue par le groupe japonais Nippon Paint, principal fournisseur de Renault Dacia et Peugeot en Europe en peinture automobile. Depuis 5 ans la municipalité de Fleury-Mérogis demande la construction d’une usine neuve afin de pérenniser l'emploi sur la commune. Alors que le projet connaissait des avancées, l’arrivée du groupe japonais Nippon Paint a mis un frein aux négociations engagées.


Après 5 ans de batailles acharnées pour assurer la pérennité de l’emploi sur son territoire et empêcher toute délocalisation de l’activité, la municipalité de Fleury-Mérogis était proche d’obtenir du groupe Allemand la construction d’une usine neuve sur le territoire essonnien. L’arrivée du groupe Nippon Paint dans un contexte concurrentiel très fort à l’échelle mondiale a mis un frein à l’avancée du projet.

Depuis plusieurs années le maire de Fleury-Mérogis a saisi l’Etat, et plus récemment le groupe Peugeot et le groupe Renault afin que ces derniers prennent position dans les faits et pas seulement dans les paroles pour le "Made in France".

Alors que le groupe Peugeot s’est engagé à relayer les inquiétudes de la mairie de Fleury-Mérogis, le groupe Renault et l’Etat n’ont pas répondu aux sollicitations du maire David Derrouet.

La majorité municipale de Fleury-Mérogis dresse aujourd’hui les constats suivants:

- fin mars début avril il était convenu que le PDG de Nippon Paint serait accueilli en Préfecture de Région par l’ensemble des institutions valorisant les atouts de la France en termes d’attractivité économique,

- les organismes officiels d’Etat ont exprimé à maintes reprises leurs craintes pour la sécurité des salariés au travail et la sécurité civile des habitations autour de cette usine classée,

- cela fait 2 ans que le groupe japonais trouve prétexte pour repousser sa décision de construire une usine neuve en France,

- le gouvernement, actionnaire de Peugeot et Renault ne prend pas officiellement la défense de l’emploi sur le territoire national.


Pourtant, plusieurs propositions intéressantes ont été faites au Groupe Japonais lui permettant de réaliser l’usine neuve en France.

Face à ces constats et sans réponse officielle de Nippon Paint avant le 1er avril, les élus saisiront l’ensemble des parlementaires afin qu’ils déposent une loi de "rétorsions économiques" envers les groupes industriels qui délocalisent leurs activités tout en exportant en France. Ils n’excluent pas en outre d’appeler au boycott des produits Nippon Paint et de Renault s’ils ne s’engagent pas pour la défense de l’emploi en France.


Contact presse

Cabinet du Maire
12 rue Roger Clavier, 91706 FLEURY - MEROGIS
Tel : 01 69 46 72 23

 

Communiqué libre de tous droits de diffusion. Citer source ou lien : 24presse.com

Communiqué publié par JOURDAN ROSSO Annelyse
le 18/03/2016 à 11:02 sur 24presse.com
JOURDAN ROSSO Annelyse
MAIRIE DE FLEURY MEROGIS

www.mairie-fleury-merogis.fr
Contacter

Envoyez un email à
JOURDAN ROSSO Annelyse

Société : MAIRIE DE FLEURY MEROGIS

Contact presse

JOURDAN ROSSO Annelyse
MAIRIE DE FLEURY MEROGIS

Website
www.mairie-fleury-merogis.fr

Diffuser
un communiqué
de presse
Lancer une diffusion

Derniers communiqués de presse de la catégorie "politique"