24 | Communiqué de presse

Communiqué affiché 8268 fois sur le site à ce jour

politique

Livre : ' L'Europe désunie : comment en est-on arrivé là? '

Publié le 03/05/2012 à 08:41

La quarantaine, valentinois de cœur, un franc-parler à la hauteur de son engagement au service des idées, François Di Salvo est un politiste qui a du talent. Un auteur qui a de l’audace et qui ose…

couverture

Un ouvrage écrit suivant quatre temps identifiés de la décision et de l'action politiques. La période historique est comprise entre 1993 et 2005, date à laquelle les Européens ont opposé un « non » ferme et définitif au projet de poursuite de l'intégration européenne.


Ce camouflet populaire a remis en cause une méthode, et un discours, qui faisaient peu de cas de l'opinion publique. Pour parvenir à ses fins, le politique s'était appuyé sur les Traités. Il avait élaboré un modèle structurel de développement de la politique européenne conforme à l'idée de sa propre permanence temporelle.


L'idée avait alors consisté à rendre son intervention « incontournable ». Avec ingéniosité, et en prenant appui sur un non-dit, inséré dans l'implicite du discours, le politique a progressivement reconverti son action « agissante ». Tour à tour, Jean Monnet, puis Robert Schuman, et enfin Altiero Spinelli se succèdent dans leur réquisitoire. Le discours de la méthode a le mérite d'être clair.

 

Fort de l'héritage moral européen, l'auteur examine les raisons objectives, implicites et explicites, de la crise morale des valeurs européennes. Ainsi, la période d'instabilité, et d'incertitude contemporaine, a-t-elle abouti à prendre acte de la recomposition thématique du rôle du politique. Elle a été suivie par une mutation de la fonction agissante de la société civile, sous l'impulsion du collectif. Étant parvenue, récemment, à s'imposer comme une force agissante, cette même société semble avoir empêché le politique de « tourner en rond ».

 

 

L'auteur

 

F. Di Salvo est conseiller en communication politique. Il aide les organismes publics et privés à définir la lisibilité de leurs projets de communication. Après 11 années passées au service de l'enseignement secondaire et supérieur (Lyon et Grenoble), puis à la formation professionnelle pour adultes, il a développé son propre réseau de communication.


Chercheur et conférencier, reconnu par les institutions de l'Union européenne depuis 2000, il a été amené à développer et promouvoir des projets communs avec Nicole FONTAINE, ex-Présidente du Parlement européen, et le Parlement français. A cet égard, il a pris part aux séminaires et sessions de travail organisés en Europe et en France, à la demande du Président FORNI, ex-Président de l'Assemblée Nationale.


Dès 2002, il est intervenu dans le cadre des journées d'études de la Maison de l'Europe de Lyon et du Rhône, sur le thème « De la difficulté d'être européen en 2000 ». Enfin, il a apporté son concours aux projets européens élaborés par M. le député A. BARREAU, ex-Président de la Délégation pour l'Union Européenne, ou encore M. Thierry CORNILLET, ex-député Européen et ancien maire de Montélimar (26).

 

D'autres personnalités du monde politique ont reconnu sa sagacité et sa valeur d'esprit, comme par exemple Mme. Anne Marie COMPARINI (Modem), ex-présidente de la Région Rhône Alpes, avec qui il a échangé de nombreuses idées, et qui lui ont témoigné leur reconnaissance eu égard aux projets portés en commun. Sous le haut patronage du Parlement européen, ses interventions en faveur de la préparation des travaux de la CIG de Laeken, ont apporté une contribution remarquée dans le processus de finalisation du « projet de Constitution pour l'Europe », élaboré par le Président V. Giscard D'ESTAING.


Aujourd'hui, son action dans le cadre du Centre Européen de recherche et de Prospective Politique, soutenu par le Parlement Européen, lui permettent de poursuivre le discours institutionnel initié 12 ans auparavant.


Il est en outre président du centre européen de recherche et de prospective politique (CERREPOL). Le CERREPOL est une structure à statut consultatif auprès des institutions internationales et européennes. Elaboration de nouvelles méthodes de gouvernance en matière de politiques publiques européennes. Conseil en stratégie de coopérations croisées transdisciplinaires. Participation au discours institutionnel au niveau national et international.

 

Biblio :
1) Propositions pour une âme collective européenne, Coll. Universitaire, Paris : Edilivre, 2010, 170 p.
2) Mutations, transformations et réformations historiques de l'Etat, Coll. Universitaire, Paris : Edilivre, 2011, 368 p.
3) L'Europe désunie : Comment en est-on arrivé là ?, Coll. Questions contemporaines, Paris : l'HARMATTAN, 2012, 272 p.

 


La quarantaine, valentinois de cœur, un franc-parler à la hauteur de son engagement au service des idées, François Di Salvo est un politiste qui a du talent. Son attachement à promouvoir la construction de l’Europe l’a fait s’investir auprès des Institutions Nationales et conserver le lien de coopération avec le Parlement européen et la Commission. « L’Europe mérite plus de considération, si l’on ne veut pas se réveiller un jour en s’étant rendu compte que l’on avait manqué un grand nombre d’opportunités », déclare-t-il en observant les ratées de l’Europe après Lisbonne.


Depuis 2001, son engagement aux côtés des personnalités politiques est sans défection lorsqu’il s’agit de défendre un modèle de vivre ensemble qui soit en lien avec les aspirations d’un Jean Monnet ou d’un Altiero Spinelli. Aujourd’hui, il se consacre à développer des modèles politiques qui osent affirmer une éthique sans faille, et qui s’attachent à placer l’individu au cœur des problématiques de développement futur.


Son dernier ouvrage, publié aux éditions l’HARMATTAN est à la fois sérieux, ironique à souhait, et malgré tout, fort captivant par son caractère quelque peu polémique. Le politique y est décrit dans toute son ambiguïté, c’est là un des charmes de l’ouvrage.  L’Europe désunie : Comment en est-on arrivé là ?, pose la question fondamentale de la dissimulation des intentions réelles et simulées de ceux qui  sont censés assurer la gouvernance de l’Europe. La justesse des propos ne permet pas de tricher avec les artifices, et le verbe y est épris de classicisme et de modernité. Les 270 pages de l’ouvrage dévoilent les facettes peu montrées des négociations politiques autour de la construction européenne entre 2001 et 2007.  La rhétorique y tient un rôle déterminant, et le réquisitoire ne peut pas laisser indifférent. Un livre et un auteur à suivre et à retenir nécessairement.

 



L'EUROPE DÉSUNIE :
COMMENT EN EST-ON ARRIVÉ LÀ ?
François Di Salvo
Collection : Questions contemporaines
ISBN : 978-2-296-56520-1 • 29 € • 270 pages

 

Contact promotion et diffusion
Emmanuelle Mouche – Editions L’Harmattan - Sciences Humaines
7, rue de l’École Polytechnique 75005 Paris
Tél : 01 40 46 79 22 / Fax : 01 43 25 82 03 / emmanuelle.mouche@harmattan.fr


Communiqué libre de tous droits de diffusion. Citer source ou lien : 24presse.com

Documents

Communiqué publié par Frolichman Monique
le 03/05/2012 à 08:41 sur 24presse.com
Frolichman Monique
Centre Européen de Recherche et de Prospective Politique

www.cereppol.eu
Contacter

Envoyez un email à
Frolichman Monique

Société : Centre Européen de Recherche et de Prospective Politique

Contact presse

Frolichman Monique
Centre Européen de Recherche et de Prospective Politique

Website
www.cereppol.eu

Diffuser
un communiqué
de presse
Lancer une diffusion

Derniers communiqués de presse de la catégorie "politique"