Les Ecuries de Richelieu
Press Room

About

Restaurateur
Alexandre Callet à dénoncé la frilosité des banques à financer le développement de son deuxième restaurant. L'impact médiatique a été très important.

Website :
ecuries-richelieu.com/

Contact :

Images

Documents

Aucun document

Videos

Press articles

Last press releases

Alerte-financement.com mesure l’impact des refus de financement sur l’emploi

Publié le 13/04/2017 à 10:53

Alexandre Callet, le jeune restaurateur qui avait défrayé la chronique il y a un an pour avoir fermé l’entrée de son établissement aux banquiers, a décidé de frapper plus fort : à son initiative un site internet rendra visibles les conséquences des refus de financement bancaire sur l’économie française.
"Les politiques doivent s’emparer de mon initiative pour presser les banques à faire leur travail. La corrélation entre les refus de financements et le chômage de masse de notre pays est irréfutable ", déclare Alexandre Callet.... [Read more]

Jean Luc Mélenchon invité par le restaurateur qui refuse l'entrée de son restaurant aux banquiers. Interview.

Publié le 23/02/2016 à 16:49

Alexandre Callet, le restaurateur qui a interdit l’entrée de son établissement aux banquiers, invite Jean Luc Mélenchon, seule personnalité politique française à avoir soutenu publiquement son initiative, à boire "le verre de l’amitié". Une façon de le remercier d’avoir eu le courage de soutenir l’action d’un petit patron. Pour rappel, l'histoire de ce restaurateur, emblématique du climat actuel de l’économie française, a fait un "buzz" mondial dans les médias. Interview. ... [Read more]

Un restaurateur francilien interdit l'entrée de son établissement aux banquiers

Publié le 16/02/2016 à 15:48

Pour dénoncer la frilosité des banques à accorder des prêts aux créateurs d’entreprise, le propriétaire des Ecuries de Richelieu, restaurant gastronomique situé à Rueil-Malmaison (92), exige désormais des banquiers un droit d’entrée à sa table de 70 000 euros, soit le montant du crédit qu'il s'est vu refuser pour lancer une seconde affaire. Si cela devait se produire, il envisage de reverser l'intégralité de la somme à ses salariés.... [Read more]