24 | Communiqué de presse

Communiqué affiché 9072 fois sur le site à ce jour

tourisme

Regards sur Ailleurs : Une vidéo de voyage chaque jour

Publié le 08/06/2010 à 13:04

Regards sur ailleurs est un site animé par 2 passionnés du voyage : Sabine et Benjamin Tardif. Ils ont parcouru l'Europe en camping-car d'octobre 2009 à Mai 2010 et rapportent dans leurs bagages de nombreuses vidéos en format court. Chaque jour, une invitation à la découverte est lancée au travers de la vidéo de 3 minutes publiée gratuitement.


En marge du site, 2 blogs sont réalisés. Sabine nous fait partager son carnet de voyage de manière chronologique, une façon d'impliquer le lecteur dans l'aventure. Benjamin de son coté, est plus situé dans l'analyse et le making of pour découvrir l'envers du décor, aussi bien humain que technique.


Le site Regards sur Ailleurs propose une nouvelle vidéo chaque jour jusqu'à fin juillet 2010.


Pièces jointes :

- Le Trailer :  http://www.dailymotion.com/video/xdjww9_regards-sur-ailleurs-trailer_travel

- Pack de 11 photos de l'équipe (25mo) : http://www.regards-sur-ailleurs.fr/images/Regards-sur-ailleurs-11-photos.rar

- Pack de 6 photos illustrant le voyage (52mo): http://www.regards-sur-ailleurs.fr/images/Regards-sur-ailleurs-illustration-voyage.rar

- Le logo Regards sur ailleurs : http://www.regards-sur-ailleurs.fr/images/Logo-Regards-sur-ailleurs.ai

- Liste des vidéos déjà publié : http://www.regards-sur-ailleurs.fr/images/Liste-video-publie-Regards-sur-ailleurs.xls



Annexe :


3 Questions à Benjamin


Pourquoi avoir choisi le camping-car comme moyen de voyage ?


Après un examen rapide des solutions qui s'ouvraient à nous, le camping-car s'est imposé. En effet notre problématique supposait d'avoir assez d'espace pour travailler et produire le contenu le soir, mais également d'être extrêmement mobiles afin de garder cette indépendance propre au voyage. Découvrir et pouvoir se permettre de sauter des étapes qui pouvaient s'avérer décevantes, mais également s'adapter aux rencontres et événement imprévus, hors de tout planning. Le camping-car était le seul moyen offrant une réelle liberté instantanée, il ne restait plus qu'à en trouver un qui nous convienne de par sa disposition interne.


Quels étaient les défis techniques à surmonter ?


Le fait de vivre une expérience inoubliable ne doit pas nous faire perdre les réalités. Travaillant à distance pour des sociétés françaises, un premier défi étaient d'avoir internet 24h/24h dans le camping-car, où que nous soyons en Europe. Il a donc fallu installer une grosse parabole sur le toit et trouver un fournisseur d'accès au meilleur prix. Internet servit également à Sabine pour les recherche d'itinéraire, el choix des lieux à découvrir et les recherches complémentaires pour ses articles et commentaires de vidéo.


Le défi étant la réalisation de vidéo quotidienne, il a fallu également gérer la consommation énergétique totale des PC, de la camera, de la console son et des diverses batteries à recharger. Nous avons donc équipé le camping-car d'un panneau soleil qui s'est révélé insuffisant. Une pile à combustible fonctionnant au méthanol s'est avérée nécessaire dans la seconde moitié du parcours. Cela nous fait relativiser la relative opulence énergétique qui caractérise n'importe quelle maison de nos jours !



Quel est ton meilleur souvenir ?


C'est sans conteste d'avoir pu jouer au football improvisé avec des gamins de chaque pays visité, malgré la barrière de la langue et dans un partage total. Le fait d'être accepté rapidement n'était pas gagné, mais quelque soit le pays, de la France à la Bosnie profonde, un partenaire de jeu en plus, ça ne se refuse pas !



3 Questions à Sabine



Quel a été la motivation pour partir ?


Il faut savoir changer de point du vue ! J'avais déjà eu l'opportunité de voyager plusieurs fois et il m'a toujours paru important de pouvoir sortir de mon quotidien pour découvrir une autre réalité. A partir du moment où on travaille, où on vit dans une ville comme Paris, sans pouvoir en sortir plus de quelques jours d'affilée, il est bon de traverser une autre réalité. Le projet permettait de tester des nouvelles activités : vivre en camping-car à l'étranger, filmer et écrire régulièrement, et le partager sur internet, ce que j'avais déjà fait en partie lors d'un précédent voyage au Canada, et découvrir des lieux que j'avais envie d'explorer depuis longtemps, comme la Croatie par exemple. J'étais libre, donc plutôt prête à me lancer dans l'aventure!

Le camping-car n'est-il pas un peu archaïque pour une femme moderne?


La vie en camping-car, quand elle est bien maitrisée, est vraiment un plaisir. Se réveiller tous les matins dans un lieu différent, et de préférence bien choisi ! La proximité avec la nature est vraiment agréable, et nous avions la chance d'avoir un véhicule bien adapté pour nous: très « grand » pour nos besoins. Il ne faut pas croire qu'un camping-car est spartiate, au contraire, on a tout sous la main, c'est même assez pratique. Mais c'est sûr que vivre dans un camion n'a pas que des avantages : la première nuit « dans la rue » m'a laissé un sentiment un peu étrange. Et puis bien vite on oublie une fois passé la porte, et on se retrouve « chez nous ». Nous avons eu différents problèmes techniques, et novices, nous avons eu quelques difficultés à nous détacher de ces problèmes pour profiter pleinement du voyage. Le plus pénible que nous ayons eu est le froid : notre camion n'est pas du tout adapté pour les températures fraiches, et nous avons eu quelques problèmes pratiques avec ça. On a même fini par aller dormir à l'hôtel pour sortir d'une zone de froid où le thermomètre était tombé à -10°C ! C'est à ce moment qu'on rêve d'une maison bien chaude et d'un bon bain, et qu'on se sent moins protégé que dans une maison. Mais on oublie tout cela une fois les températures plus clémentes !


Quel sont tes espoirs en terme de retombé du projet ?


Produire plus de 80 vidéos de qualité quasi professionnelle n'est pas une mince affaire. Cela demande un investissement tant financier que personnel. Notre projet étant atypique il a été délicat de trouver un sponsor avant le départ. Maintenant que le site est en ligne, il est toujours possible de voir le logo de son entreprise figurer en intro des vidéos, contre rémunération. Nous préparons également un dvd best-of que nous aimerions voir diffuser en tant que cadeau avec un quotidien de presse régionale, ceci afin de toucher un public différent, plus habitué au format de la chaine Arte et qui pourrait du coup découvrir des vidéos plus courtes et donc voyager encore plus devant leur télé. Reste à voir si des patrons de presse seront intéressés.


Bien souvent les projets de voyage dits humanitaires ne consacrent que 7-8% de leur budget à une œuvre. Les gens se mobilisent autour d'un projet physique en général et d'une cause un peu choisie par hasard. Pour nous, il ne s'agissait pas de faire croire à un projet humanitaire pour voyager mais bien de découvrir le monde d'abord pour nous et ensuite pour le faire partager, et tenter un regard un peu plus creusé et acéré. Les vidéos de voyage qu'on peut voir sur internet sont souvent juste des souvenirs de voyage où on voit les voyageurs contents de profiter du soleil et de la plage.

Reste à le faire comprendre à des éventuels annonceurs après coup, et qu'ils puissent avoir l'occasion de défendre une création un peu libre et originale. Gagner de l'argent pour ce projet servira à rentrer dans nos frais et à pouvoir en lancer d'autres !



Communiqué libre de tous droits de diffusion. Citer source ou lien : 24presse.com

Communiqué publié par Tardif Benjamin
le 08/06/2010 à 13:04 sur 24presse.com
Tardif Benjamin


www.regards-sur-ailleurs.fr
Contacter

Envoyez un email à
Tardif Benjamin

Société :