24 | Communiqué de presse

Communiqué affiché 636 fois sur le site à ce jour

sante

Hépatite C : Un simple dépistage peut éradiquer le virus

Publié le 13/05/2019 à 13:53

Aujourd’hui, 120 000 personnes en France ne savent pas qu’elles sont porteuses de l’hépatite C, un virus pouvant causer, à terme, une cirrhose et le cancer du foie. Il existe pourtant des traitements efficaces, permettant de guérir en quelques mois. A l’occasion de la Journée nationale de lutte contre les hépatites virales, le 15 mai, le service des maladies infectieuses de Toulon organise un dépistage gratuit dans le hall de l’hôpital Saint-Musse.


Le dépistage, un enjeu majeur de santé publique

Le virus de l’hépatite C est un virus silencieux qui peut rester dans le corps de nombreuses années sans qu’aucun symptôme ne soit visible. Pour autant, dans 80% des cas, il se transforme en maladie chronique, risquant d’entraîner une cirrhose ou un cancer du foie. Dans les 20% de cas restants, le système immunitaire est capable d’éradiquer le virus, c’est donc une grande minorité.

Comme l’explique le Dr Alain Lafeuillade, chef du service d’infectiologie de l’hôpital de Toulon, l’hépatite C concerne absolument tout le monde. "Quelques gouttes de sang sur un rasoir ou une brosse à dents prêtée suffisent à transmettre le virus. Dans 30% des cas, il n’existe pas de facteur aggravant comme la toxicomanie ou d’autres comportements à risques."

D’où l’importance du dépistage, le plus tôt possible : "Il existe aujourd’hui de nouvelles molécules qui permettent une guérison rapide et totale, en 8 à 12 semaines. Il y a encore quatre ans, les thérapies offraient seulement 30% de chances de guérison après 6 à 12 mois de traitement, et étaient mal supportées. Aujourd’hui, les médicaments n’entraînent quasiment plus d’effet secondaire, et affichent de bien meilleurs taux de réussite. Grâce au dépistage, on peut non seulement guérir, mais aussi éradiquer l’épidémie."


Action de sensibilisation le 15 mai à l'hôpital Saint-Musse de Toulon

Afin de sensibiliser le plus grand nombre à l’importance du dépistage, le service d’infectiologie du Dr Lafeuillade organise, en lien avec le gastro-entérologue Farid Chinoune et la virologue Cécile Poggi ainsi que les laboratoires Abbvie et Nephrotek, une action de dépistage dans le hall de l’hôpital Saint-Musse, le 15 mai prochain.

Gratuits et ouverts à tous, les tests s’effectueront en trois étapes :

•    un test rapide (TROD) pour détecter la présence d’anticorps contre le virus de l’hépatite C
•    en cas de positivité, une recherche de virémie visant à déterminer la chronicité
•    en cas de positivité, une évaluation de l’état du foie par fibro-scan

Les personnes positives aux tests repartiront avec une ordonnance de traitement et un programme de suivi.

En dehors de cette action spécifique, qui s’inscrit dans le cadre de la Journée nationale contre les hépatites virales, il est aussi possible de se faire dépister tout au long de l’année dans les CeGIDD (centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic).

 

Communiqué libre de tous droits de diffusion. Citer source ou lien : 24presse.com

Communiqué publié par ALAIN LAFEUILLADE
le 13/05/2019 à 13:53 sur 24presse.com
ALAIN LAFEUILLADE



Contacter

Envoyez un email à
ALAIN LAFEUILLADE

Société :