24presse logo   chercher communique Chercher
rappel Etre rappelé
we speak english We speak english!
communiqué de presse

envoyer communiqué de presse

temoignage depuis 2009 tarif

communiqué affiché 7673 fois sur le site à ce jour
Communiqué de presse Jeudi 24 Juillet 2014

Des prothèses dentaires moins chères qui se heurtent au monopole des chirurgiens-dentistes sur le secteur

Romain Large, jeune fabricant et prothésiste dentaire propose des prothèses sur mesure à des prix abordables, sans soin et sur prescription médicale. Une activité qui pose la question du monopole des chirurgiens-dentistes sur les prothèses dentaires.
 

 

Romain Large est un jeune fabricant et prothésiste dentaire qui a ouvert son laboratoire à Belleville dans le Rhône. Diplômé d’Etat en prothèse dentaire, il propose en effet de concevoir sur-mesure et de fabriquer des prothèses dentaires amovibles. Et cela sur prescription médicale, sans se substituer à un dentiste. Pourtant, Romain Large a été condamné dernièrement pour exercice illégal de l'art dentaire à la demande des organisations professionnels de chirurgiens-dentistes, alors qu'il n'a fait que son métier : fabriquer et délivrer des appareils dentaires sur mesure  et sur prescription médicale.


Des prothèses dentaires inabordables pour la majorité de la population française


Beaucoup de français renoncent aux prothèses face aux prix prohibitifs pratiqués par les cabinets dentaires. En effet, les chirurgiens-dentistes détiennent un monopole en matière de  vente des prothèses. Ils fixent le prix qui englobe le coût de fabrication de la prothèse, l'acte chirurgical, les charges de cabinet tels que codifiés par la Sécurité sociale et par l'avenant n°3 des chirurgiens-dentistes avec le devis conventionnel. Pourtant, l'Autorité de la concurrence "appelle à davantage de transparence dans les prix pratiqués par les chirurgiens-dentistes".

Déjà en 2012, elle avait relevé que 62% des honoraires des chirurgiens-dentistes proviennent des soins prothétiques, alors que ces derniers constituent seulement 30% du temps de travail des spécialistes. Ainsi L'article 57 de la loi « Hôpital, patients, santé, territoires » impose aux chirurgiens-dentistes d'informer leurs patients du prix de vente de ces prothèses ainsi que le montant de leurs honoraires, qui doit être bien distinct du tarif de la prothèse.



Un monopole de l'art dentaire qui coûte cher aux patients

Les chirurgiens-dentistes conservent le monopole de "l'art dentaire" et commande pour le compte des patients les prothèses. Le SFFFDMSM (Syndicat fédéral des fabricants de dispositifs médicaux sur mesure dont fait partie Romain Large) oeuvre pour instaurer une relation directe entre prothésistes et patients, source d'économie non négligeable en temps de crise.

Le vieillissement de la population provoque une augmentation de besoins en prothèses. Les personnes âgées, les retraités, population la plus concernée par l'achat d'une prothèse ne peuvent s'offrir un appareil dentaire complet ou partiel. Pourtant les dents sont indispensables pour s'alimenter. Le ministre de l'Economie a affirmé jeudi 10 juillet, vouloir mettre fin à des situations de rentes et de monopoles. Il confond pourtant dans son discours la situation des chirurgiens-dentistes avec celle des prothésistes dentaires.



Un combat juste et nécessaire

Romain Large, même s'il a perdu son procès ne cesse pas pour autant son combat pour un accès facilité aux prothèses dentaires : "Il m’apparaît judicieux et opportun, dans la circonstance économique difficile que chacun traverse, que quelqu’un prenne l’initiative d’offrir aux revenus les plus modestes la possibilité d’une prothèse dentaire à prix accessible." Aidé par le SFFFDMSM, le Syndicat Fédéral des Fabricants et Fournisseurs de Dispositifs Médicaux sur mesure, il continuera à lutter pour des prothèses enfin accessibles à toutes les bourses.


Plus d'informations : www.physionomie-dentaire.fr



 

 


Communiqué libre de tous droits de diffusion. Citer source ou lien : 24presse.com
Images (cliquez sur les images pour agrandir) :
Cliquez pour zoomer 

Rédacteur : Romain Large  
Mots clefs : prothese dentaire,chirugien-dentiste,professions reglementes,monopole,sante publique,


Contact presse : Romain Large
Envoyez un email à Romain Large
Votre email
Votre message

Saisir le code affiché ci-contre:


7673
 
Visiter le site

Satisfait ou remboursé

Si nous rédigeons le communiqué nous vous remboursons si aucun média ne parle de vous dans les 90 jours.
Votre Press Room

Ouvrez une press room pour rassembler toute votre actualité.

Ils nous font confiance

1500 entreprises et associations de toutes tailles nous ont fait confiance depuis 2009.

| | | | |
| | | | |