24presse logo   chercher communique Chercher
rappel Etre rappelé
we speak english We speak english!
communiqué de presse

envoyer communiqué de presse

temoignage depuis 2009 tarif

communiqué affiché 848 fois sur le site à ce jour
Communiqué de presse Mardi 08 Octobre 2013

Le syndicat BIOPRAT dénonce les pressions du COFRAC et la vente programmée des laboratoires d'analyses au profit des groupes financiers

Le syndicat des Biologistes Praticiens BIOPRAT dénonce les pressions exercées sur le secteur de la biologie médicale par le COFRAC, organisme de contrôle privé imposé de force aux laboratoires d’analyses dans le cadre de la réforme de mai 2013. Le syndicat pointe ainsi la mise en application des normes insupportables, obligeant les biologistes à céder leurs laboratoires au profit de groupes financiers qui licencient et mettent en péril un rouage essentiel du système de santé publique.
 



Profitant d’un décret dont la date butoir est fixée au 31 octobre 2013, le COFRAC, organisme privé chargé dans le cadre la réforme de la biologie médicale de mai 2013 de contrôler l'activité des laboratoires, terrorise littéralement la profession en multipliant les menaces de fermeture administrative en cas de non-respect de cette échéance.

Une attitude qui provoque le désarroi d'une profession déjà durement frappée par des baisses tarifaires incessantes et une campagne de dénigrement sans fondement.

Le syndicat BIOPRAT dénonce ainsi les pressions du COFRAC et le carcan des normes industrielles utilisées comme outil d’expropriation en contraignant les biologistes, incapables de faire face à des coûts d'accréditation disproportionnés, à abandonner leur outil de travail à des groupes financiers, dont les préoccupations sont très éloignées de la mission de santé publique remplie jusqu'ici par les biologistes.

Le syndicat BIOPRAT rappelle que la biologie est la SEULE profession médicale à subir une telle remise en question. Il rappelle également que la biologie médicale n’a jamais provoqué de scandale sanitaire grave et qu’elle utilisait jusque-là naturellement tous les moyens pédagogiques mis à disposition par les facultés de médecine et pharmacie pour assurer sa modernisation, comme n'importe quelle autre profession de santé.

Le syndicat BIOPRAT demande le report de la mise en place de l'accréditation par le COFRAC pour un délai d'un an, et ce en vue de protéger du nombre d'emplois menacés par une telle mesure.

Il dénonce une fois de plus une réforme mise en place en toute opacité sous l'égide de Jérôme Cahuzac, au profit d'intérêts privés et qui aboutit à la mise en vente pure et simple de l'ensemble d'un secteur de santé.

Il rappelle que tous les décideurs et défenseurs de cette réforme se trouvent impliqués dans de graves conflits d'intérêts touchant au rachat des laboratoires et la mise en place de l’accréditation et du COFRAC.


 

 

Patrick Lepreux
Président du Syndicat des Biologistes Praticiens BIOPRAT




Plus d'informations :

www.patientspascontents.com

www.bioprat.com


Contact presse : sbioprat@gmail.com

 


Communiqué libre de tous droits de diffusion. Citer source ou lien : 24presse.com

Rédacteur : Bioprat  


Contact presse : Patrick LEPREUX
Société : BIOPRAT
Envoyez un email à Patrick LEPREUX
Votre email
Votre message

Saisir le code affiché ci-contre:


848
 
 
BIOPRAT
Visiter le site

Satisfait ou remboursé

Si nous rédigeons le communiqué nous vous remboursons si aucun média ne parle de vous dans les 90 jours.
Votre Press Room

Ouvrez une press room pour rassembler toute votre actualité.

Ils nous font confiance

1500 entreprises et associations de toutes tailles nous ont fait confiance depuis 2009.

| | | | |
| | | | |