24 | Communiqué de presse

Press release displayed 781 times

economie

BIG DATA - L'impact factuel et chiffré du COVID-19 dans la Grande Distribution

Published on 20/03/2020 à 13:28

Sur la base de 190 millions de données collectées, la société Data Solutions délivre une étude qui apporte un éclairage chiffré sur les ruptures et les stratégies mises en place par les enseignes de la Grande Distribution pour apporter une réponse à la population dans un contexte de crise d'une ampleur inédite.

Un avant et un après COVID-19 pour la Grande Distribution en France

•    Les Drives de France sont en grande diffculté, de par le fonctionnement des consommateurs qui les dévalisent littéralement mais aussi par manque de personnel. Les taux de rupture explosent et dépassent les 30% (7% en temps normal).

•    Une très forte croissance des ventes est relevée par rapport à 2019, +7,6% sur le total Produits Grande Consommation (PGC) HyperMarchés + SuperMarché et +17,1% sur l’ecommerce Grande Surface Alimentaire (GSA).

•    La croissance est portée par les catégories de "stockage" avec une croissance de 126,8% pour les plats cuisinés, suivi par les légumes secs, les farines, le riz, les pâtes alimentaires en E-commerce GSA.

•    Un effet rebond du confinement. En ecommerce GSA, les ventes de PGC-Frais Libre Service ont progressé de +14,5% en une semaine (S10 vs S9), puis un ralentissement se fait sentir en fin de semaine 10 et semaine 11. L’annonce du confinement a eu effet de reprise frénétique.


La rupture de l’offre explose

Cette accélération de la consommation a eu des impacts significatifs dans les taux de rupture en drives comme chacun a pu le constater. 50 départements ont atteint un taux de rupture supérieur à 35%. Les régions Rhône-Alpes (44% de taux de rupture), Ile de France (42%), Midi-Pyrénées (40%) sont les plus touchées sur ces catégories de produits. Au niveau départemental c'est le Val d'Oise et l'Ain qui enregistrent le plus gros taux avec 48% et une progression de respectivement 17 pts et 18 pts sur les 5 derniers jours (13/03).

3 catégories sont particulièrement touchées par les ruptures : l’effet "nous sommes en guerre"

  • Les achats d'hygiène et de stockages sont les segments de l'offre qui pèsent le plus dans ces taux de rupture.
  • Les gels antibactériens sont victimes des circonstances sanitaires avec 85% de taux de rupture, suivis par les nettoyants ménagers à 50% et les savons à 40%.
  • Les denrées alimentaires les plus "stockées" sont les féculents avec les pâtes alimentaires qui affichent un taux de rupture de 49% et le riz 46%, suivis par les farines 39%, le lait longue conservation 37% et les conserves de légumes 32%.

Quelles sont les enseignes les plus touchées ?

C'est ChronoDrive qui détient le plus gros taux de rupture avec un peu plus de 57%. Nous retrouvons, ensuite, AuchanDrive, Leclerc Drive et Intermarché avec respectivement 53%, 51% et 49% de rupture. L'enseigne qui a enregistré la plus grosse évolution de son taux de rupture est aussi ChronoDrive avec une progression de 30 pts, suivi par Intermarché Drive avec une croissance de 28 pts de rupture.

Des stratégies gagnantes pour limiter les ruptures

Carrefour sort du lot en faisant évoluer son offre disponible. Par exemple sur les pâtes alimentaires, si les marques "best-seller" sont en rupture, des produits de remplacements sont approvisionnés pour combler l'unité de besoin. L'effet est immédiat, le taux de rupture de la catégorie baisse.

Conclusion pour le jour d’après…

La situation est inédite, et changera durablement le comportement des consommateurs en grande distribution. La situation est très compliquée pour les enseignes : ce n'est pas un problème de pénurie de produit, mais une conjugaison de deux phénomènes, la ruée des consommateurs vers les points de ventes, et le manque de personnel. A ce jeu, certain, comme Colruyt ont décidé de fermer les drives pour rester concentrés sur les magasins.

•    L’explosion du Drive : Le Drive qui jusqu’à présent était utilisé par 25,5% des ménages (source: Kantar cam Sept 2019), va progresser très fortement et rester dorénavant bien au dessus des 30%.

•    Les enseignes les plus agiles : Les distributeurs qui auront su réagir, c'est à dire réussir à mettre en oeuvre la seule solution à date qui est l'approvisionnement de produits (réapprovisionnement ou remplacement) seront présentes dans l'inconscient collectif et deviendront incontournables sur le circuit Drive.


Pour accéder à l’étude complète, cliquez ici :
https://hubs.ly/H0nJvF00


Cette étude nationale a été réalisée par Data Solutions - RetailExplorer sur plus de 190 millions de données collectées quotidiennement sur les sites de Drive de France. Les points de collecte ont été faits le 28/02, le 06/03, le 13/03 et le 17/03/2020 en complément de données issues de IRi Liquid Data.


A propos de Data Solutions-Retail Explorer

Data Solutions-Retail Explorer propose des outils et études pour le pilotage et l'aide à la décision des distributeurs et fournisseurs du Retail. Spécialiste de la collecte de la données (Big Data), Data Solutions-Retail Explorer développe des algorithmes qui analysent plus de 4000 points de vente, mettant quotidiennement à jour 50 millions de prix et plus de 500 000 produits de grande consommation et analyse les prospectus du marché. Implantée à Paris et Marseille, la société fait partie des leaders de l’Insight Retail avec une offre internationale et est notamment soutenue par le Pass French Tech BPI des sociétés en hypercroissance.

www.data-solutions.com

 

 

Press release copyrights free 24presse.com

Images

Communiqué publié par ARCUCCI Jean-René
Published on 20/03/2020 à 13:28 sur 24presse.com
ARCUCCI Jean-René
Data Solutions - Retail Explorer

www.data-solutions.com/
Contacter

Send email to
ARCUCCI Jean-René

Company : Data Solutions - Retail Explorer

Press contact

ARCUCCI Jean-René
Data Solutions - Retail Explorer

Website
www.data-solutions.com/

Diffuser
un communiqué
de presse
Lancer une diffusion

Derniers communiqués de presse de la catégorie "economie"