Du lundi au vendredi de 8H à 19H au 05 56 77 88 31

24 | Communiqué de presse

Press release displayed 7401 times

economie

Equipementier automobile : le groupe indien RUIA dans la tourmente suite à ses acquisitions en France

Published on 05/10/2011 à 08:34

Le Groupe Preciturn réagit à la suite de la prise de contrôle du Groupe RUIA et fait part de ses craintes et interrogations quant à la réelle volonté de RUIA


"La presse s'en était fait l'écho au début du mois d'Août :


Après six mois de négociations, le Groupe RUIA vient de prendre le contrôle de Preciturn et de ses unités de Thiers (138 salariés) dans le Puy-de-Dôme et Monistrol-sur-Loire (70 salariés) en Haute-Loire.  Le Groupe RUIA  (1.7 milliards de dollars de chiffre d'affaire, 11 000 salariés)  présent dans les pneumatiques, les joints d'étanchéité et les fixations, réalise ainsi sa septième acquisition européenne dans l'automobile depuis mai 2008 ;  Ruia Global Fasteners (ex-Acument) en Allemagne, Sealynx en France, Draftex Automotive Grefrath GmbH en Allemagne, Schlegel Automotive Europe Ltd en Angleterre,  Meteor Gummiwerke en Allemagne, Standard Profil en Turquie.

 

Face à la puissance industrielle et financière de ce groupe, l'ensemble des partenaires fournisseurs et clients, autorités nationales et locales, l'état notamment, ont consenti à des efforts et des aides conséquents.

 

C'est le 1er aout qu'enfin la vente fut signée.  Mais le groupe RUIA  n'a pas cru bon d'agir, ni de se présenter sur les deux sites. Encore moins d'honorer l'apport en trésorerie prévu pour le maintien et la relance de l'activité.

Il aura fallu relancer plusieurs fois monsieur RUIA pour que ses représentants se déplacent un mois et demi après la signature.


Et loin d'apporter les moyens et les réponses attendus, ils ont semé la confusion et le doute dans l'esprit des salariés, prétextant que la vente n'était pas effective, n'annonçant aucune stratégie aussi bien sur le plan industriel que commercial, n'apportant aucune réponse, ni aux questions du Comité d'Entreprise, ni au besoin urgent de trésorerie pourtant minime au regard du chiffre d'affaires du groupe indien.


Même les engagements pris auprès des pouvoirs publics n'ont pas été respectés.


Pire, ils se présentent avec de nouvelles exigences inacceptables : la plus représentative des intentions de Ruia ? demander l'accord écrit de la part du comité d'entreprise pour déménager des machines de Preciturn Thiers dans des pays Low-Cost sans même s'engager en contrepartie, à assurer l'avenir des emplois et de la société.  


Dès lors, la situation s'est considérablement tendue et malgré des discussions tardives mercredi soir, Ruia n'a pas su rassurer les salariés. Au contraire.


Le groupe Ruia est aujourd'hui aux abonnés absents et a fait part de sa volonté de se  retirer du dossier Preciturn alors qu'il en est l'actionnaire unique et majoritaire et laisse une société plus fragile encore après plus de 6 mois de négociations. Leur avocat-conseil n'a aucune nouvelle de son client.

Il est temps aujourd'hui de dénoncer le comportement indigne de ce que nous avons tous soutenus avec les tribunaux de commerce, les pouvoirs publics et l'état français.


Les syndicats et élus sont entrés en contact avec leurs homologues de la société Sealynx qui a aussi été reprise par Ruia en Mai 2011. Les agissements du groupe indien y sont également très contestés. La situation devient là aussi de plus en plus critique et pourrait aboutir à la destruction de plusieurs centaines d'emplois dans des bassins déjà sinistrés.


Beaucoup de questions demeurent sans réponses :

Le Groupe RUIA a-t-il les moyens de ses ambitions ? Ou bien a-t-il uniquement la volonté de piller la technologie et le savoir-faire français en toute impunité ?

Est-ce le scénario de ce que nous redoutons le plus dans le terme «  mondialisation » ?



Mathieu Burthey, Président et Fondateur de Préciturn, reste plus que jamais mobilisé et déterminé à trouver une solution dans les jours à venir avec l'ensemble des parties engagées également dans ce mouvement : salariés, syndicats, sous-préfet de région, mandataire du tribunal de commerce, députés, Ministre. 

Malgré l'inquiétude des salariés, la production et les livraisons sont assurées mais il est urgent que Ruia assume ses responsabilités."

 

 

 

Le Groupe Preciturn

 

 

 

 


A propos du Groupe RUIA

Le Groupe RUIA  (1.7 milliards de dollars de chiffre d’affaire, 11 000 salariés)  présent dans les pneumatiques, les joints d'étanchéité et les fixations, réalise ainsi sa septième acquisition européenne dans l'automobile depuis mai 2008 ;  Ruia Global Fasteners (ex-Acument) en Allemagne, Sealynx France, Draftex Automotive Grefrath GmbH en Allemagne, Schlegel Automotive Europe Ltd en Angleterre,  Meteor Gummiwerke en Allemagne, Standard Profil en Turquie.

Le site du Groupe RUIA : www.ruiagroup.co.in

 


Articles Les Echos : www.lesechos.fr/economie-politique/regions/rhone

 


Contacts Preciturn

Mathieu Burthey Président et Fondateur de Préciturn
mburthey@preciturn-group.com
06.23.59. 49.76

Dominique Niron
Délégué Syndical CFDT Preciturn Thiers
c-e.dapta@preciturn-group.com
06.87.75.08.91

Gérard Sugier

Secrétaire Général CFDT AUVERGNE

cfdt-metaux-63-thiers@fgmm.cfdt.fr
06.63.35.68.45

 

Frédéric Cluzel , secrétaire du Comité d'établissement,
06 76 34 01 14

Paul Lyonnet, délégué syndical CGT

CE de PRECITURN

ce.preciturngroupmonistrol@gmail.com

 

 

Plus d'information en direct : http://www.wmaker.net/ruia


Communiqué publié par Burthey Mathieu
Published on 05/10/2011 à 08:34 sur 24presse.com
Burthey Mathieu
Groupe PRECITURN

www.preciturn-group.com
Contacter

Press release copyrights free 24presse.com

Send email to
Burthey Mathieu

Company : Groupe PRECITURN

Press contact

Burthey Mathieu
Groupe PRECITURN

Website
www.preciturn-group.com

Diffuser
un communiqué
de presse
Lancer une diffusion

Derniers communiqués de presse de la catégorie "economie"