24 | Communiqué de presse

Press release displayed 346 times

finance

Assurance : une nouvelle certification pour bien choisir son expert en cas de sinistre

Published on 23/07/2020 à 11:22

Lors d’un sinistre, les assurés peuvent faire appel à un expert pour défendre leurs intérêts dans le cadre du dialogue contradictoire avec leur assurance. Garantissant un droit fondamental de l’assuré, le métier d’expert était pourtant peu réglementé, laissant le champ libre à une grande multiplicité d’acteurs. Pour aider l’assuré à bien choisir l’expert qui défendra au mieux ses intérêts, la certification UPE2018, établie depuis un an par le Bureau Veritas en concertation avec l'UPEMEIC, premier syndicat des experts d'assurés en France, garantit la technicité et la démarche déontologique de l’expert d’assuré.

L’appui d’un professionnel, un droit essentiel 

Qu’il s’agisse de l’incendie d’une maison, d’un cambriolage ou d’une catastrophe naturelle, face à un sinistre, il n’est pas toujours facile de faire valoir ses droits et d’effectuer les démarches appropriées en temps et en heure. Procédures juridiques complexes, mesures conservatoires, juste évaluation des dommages… la gestion des sinistres intègre une technicité de plus en plus forte. Profession née au 19e siècle, l’expert d’assuré accompagne la victime dans ces démarches et facilite le dialogue entre assuré et assureur. Pour cela, il s’appuie sur une équipe aux compétences pointues, couvrant un large champ d’actions : ingénieurs, architectes, économistes, etc. 


Une garantie peu à peu délaissée ou dévoyée par les compagnies d’assurance

Pour permettre à leur assuré de se faire assister dans ces démarches, de nombreuses compagnies proposaient quasi systématiquement, il y a quelques années encore, une garantie prenant en charge les frais d’experts d’assurés. Une option loin d’être négligeable, puisque ces derniers peuvent s’élever à plusieurs milliers d’euros, représentant environ 5% du montant des dommages.

Aujourd’hui, cette possibilité tend à disparaitre de la plupart des offres, créant un net déséquilibre entre l’assuré et sa compagnie en cas de sinistre. Et si quelques organismes proposent encore cette garantie, ils ne permettent de l’activer qu’en cas de désaccord sur la proposition de l’assureur, c’est-à-dire en fin de procédure, alors que trois ou quatre mois se sont déjà écoulés. 


Les droits du consommateur affaiblis par l’évolution du marché de l’assurance

Pour Thierry Madic, président de l’Upemeic, syndicat historique des experts d’assurés, cette évolution est clairement une atteinte au droit du consommateur de se faire assister. "L’assuré a besoin de l’assistance d’un expert dès le début de la procédure pour mettre en place les mesures qui protégeront ses intérêts. Dans le cas contraire, la compagnie mène en réalité une instruction complète sans aucun temps pour un débat technique équilibré entre professionnels."

Parallèlement à cette évolution, la possibilité d’activer le droit à se faire assister est d’autant plus mise à mal que l’assuré se trouve confronté à une multiplicité d’acteurs, en l’absence de réglementation de la profession. Certaines dérives ont d’ailleurs été observées, notamment à l’occasion de catastrophes naturelles comme l’ouragan Irma, à Saint-Barthélémy, qui a vu fleurir une multitude d’experts s’inscrivant dans des démarches opportunistes.


Une certification pour bien choisir son expert 

C’est pourquoi le syndicat Upemeic a décidé, en 2017, de lancer un travail pour mieux encadrer et réglementer la profession. En lien avec les divers acteurs du secteur de l’assurance, un référentiel qualité a été construit par Bureau véritas certification et a abouti à la certification UPE2018. 


Un référentiel exigeant certifié par le Bureau Veritas

Depuis un an, deux premiers cabinets d’expertise ont reçu l’agrément du bureau Veritas Certification, un troisième est en cours d’audit. Délivrée pour une durée de trois ans, la certification d’experts d’assurés repose sur un référentiel d’une cinquantaine de points concernant aussi bien la qualification et les compétences des experts que leur parcours de formation, la clarté de leur périmètre d’action ou les processus mis en œuvre dans leur méthodologie. 

Une première avancée significative dans la protection des droits des assurés, qui pourrait aussi voir prochainement des prolongements sur le plan réglementaire. Des échanges débutent actuellement pour encadrer encore davantage la profession. Objectif : rétablir un rapport d’égalité entre les assurés et compagnies.


En savoir plus sur Upemeic

Avec plus de 500 collaborateurs et 70% des sinistres gérés par des experts d’assurés sur l’ensemble du territoire national, Upemeic est le syndicat historique des experts d’assurés. Fondé en 1947, il mène des actions de valorisation et d’encadrement du métier d’expert assuré : charte déontologique, mise en place de la première certification du métier d’expert d’assurés, établissement de coefficients de revalorisation de matériel, etc.

https://upemeic.org/

 

Communiqué publié par MADIC Thierry
Published on 23/07/2020 à 11:22 sur 24presse.com
MADIC Thierry
Upemeic

upemeic.org
Contacter

Press release copyrights free 24presse.com

Send email to
MADIC Thierry

Company : Upemeic

Press contact

MADIC Thierry
Upemeic

Website
upemeic.org

Diffuser
un communiqué
de presse
Lancer une diffusion

Derniers communiqués de presse de la catégorie "finance"