Du lundi au vendredi de 8H à 19H au (33) (0)9 52 93 38 78

Envoyer votre communiqué

24 | Communiqué de presse

Press release displayed 778 times

finance

Corruption : La France confirme sa progression dans le classement de l'Indice Global de Corruption (GCI) 2023

Published on 13/11/2023 à 11:45

Global Risk Profile (GRP) publie l'édition 2023 de l’Indice Global de Corruption (GCI), fournissant une évaluation de l'état de la corruption et des autres crimes en col blanc dans le monde. Cette année, la France affiche une progression significative en gagnant deux rangs, ce qui lui permet de s'établir à la 17e place

logo

Le top 10 est constitué de pays européens

Après avoir occupé la première place du classement en 2019 et 2021, la Finlande reprend la tête en 2023. La Norvège, qui s'était distinguée comme le pays le plus performant de l'année précédente, se retrouve cette fois à la deuxième place, tandis que la Nouvelle-Zélande s'installe en troisième position. Le top 10 restant est constitué de pays européens, dont la Suède (4e), le Danemark (5e) et l'Estonie (6e).
 

Les résultats complets du GCI 2023 (lien) 
(y compris les données interactives et la documentation technique)



TOP 10: VERY LOW RISK

BOTTOM 10: VERY HIGH RISK


La France en progression de deux rangs à la 17e place grace à sa performance dans la lutte contre les crimes en col blanc

Cette année, la France affiche une progression significative en gagnant deux rangs. Ce qui lui permet de s'établir à la 17e place dans le classement de l'Indice Global de Corruption, renforçant ainsi sa position parmi les pays les moins exposés aux risques de corruption.

Cette ascension est largement attribuée à sa performance dans la lutte contre les crimes en col blanc. Domaine où elle conserve la 5e place de ce sous-indice. Cette réussite souligne les efforts du gouvernement français pour maintenir l'intégrité et la transparence dans les affaires publiques et renforcer la confiance dans son système juridique.


L'Europe maintient sa position de leader

En dépit de changements minimes dans les scores de risque régionaux entre 2022 et 2023, l'Europe maintient sa position de leader en tant que continent affichant le score de risque le plus bas, se situant à 29,7.

Elle est suivie par l'Océanie et l'Amérique du Nord, avec des scores respectifs de 40,1 et 43,8. En revanche, l'Amérique du Sud (46,1) se trouve légèrement au-dessus de la moyenne mondiale (45,9), tandis que l'Asie continue à afficher un score de risque relativement élevé (50,1). L'Afrique demeure la région avec le score de risque le plus élevé, s'élevant à 57,9.


Une disparité croissante

Ces tendances mettent en évidence la disparité croissante entre les pays à faible risque en termes de corruption et de criminalité en col blanc et ceux exposés à des risques plus élevés. Ce contraste est particulièrement manifeste lorsqu'on compare les 20 pays les mieux classés aux 20 pays en bas du classement. Les pays à très faible risque ont vu leur score de risque diminuer de 14,3 à 13,7, avec une prédominance marquée des nations européennes parmi eux. En revanche, les pays affichant les risques les plus élevés conservent un score de risque de 75,4. Ce groupe est principalement constitué de pays asiatiques et africains.


Risque substantiellement élevé dans le sous-indice de la criminalité en col blanc pour le Luxembourg et le Liechtenstein

L’indice Global de Corruption, outre son évaluation de la corruption, met en lumière d’autres crimes en col blanc et expose les faiblesses spécifiques de chaque pays. Il est intéressant de noter que le Luxembourg et le Liechtenstein, bien qu'ils affichent des performances remarquables dans le sous-indice de corruption en se classant respectivement 8e et 18e, présentent un score de risque substantiellement élevé dans le sous-indice de la criminalité en col blanc, occupant respectivement la 60e et la 94e place sur 196 pays. Les Émirats Arabes Unis, malgré leur classement relativement favorable en matière de corruption (44e), obtiennent un score de risque élevé dans le sous-indice de la criminalité en col blanc, se positionnant au 144e rang.


Des progrès significatifs pour les États-Unis

À l'échelle mondiale, les États-Unis ont réalisé des progrès significatifs, passant du 31e rang en 2022 au 24e rang en 2023, retrouvant ainsi leur classement de 2018. Cette amélioration peut être attribuée à un meilleur score de risque dans le sous-indice Corruption, ce qui leur vaut la 25e position. 


Amélioration pour la Chine

De même, la Chine a affiché des signes d'amélioration, passant du 117e au 113e rang, son meilleur classement à ce jour dans le GCI. Les progrès de la Chine sont principalement dus à un bon classement dans le sous-indice de la criminalité en col blanc (91e), bien que leur classement dans le sous-indice de la corruption soit moins favorable (126e).


La Russie perd deux rangs

En revanche, la Russie a perdu deux rangs, passant du 125e au 127e rang. En particulier, le score de risque de la Russie en matière de corruption figure parmi les plus élevés, la positionnant au 144e rang dans le sous-indice de corruption.


Des champions régionaux

Les champions régionaux en termes de lutte contre la corruption sont clairement définis dans l’Indice Global de Corruption (GCI): le Canada pour l’Amérique du Nord, l’Uruguay pour l’Amérique du Sud, la Finlande pour l’Europe, le Cap-Vert pour l’Afrique, Singapour pour l’Asie et la Nouvelle-Zélande pour l’Océanie.


Défis significatifs pour le Yémen, le Soudan du Sud, la République Démocratique du Congo, la Corée du Nord et la Syrie

D'un autre côté, les pays exposés aux risques les plus élevés dans le GCI maintiennent une triste continuité par rapport à l'année précédente. Le Yémen, le Soudan du Sud, la République Démocratique du Congo, la Corée du Nord et la Syrie occupent les dernières positions, dans un ordre presque identique à celui de 2022. Ces pays continuent de faire face à des défis significatifs en matière de corruption et de criminalité en col blanc.


À propos du GCI

Depuis 2018, le Global Corruption Index (GCI) mesure à la fois la corruption publique et privée (en fonction de sa perception et de son expérience) ainsi que d'autres crimes en col blanc, tels que les questions de blanchiment d'argent et de financement du terrorisme. Présentant des données à jour, l’édition 2023 du GCI propose un score, un classement et une évaluation des risques pour pas moins de 196 pays et territoires sur la base d’un ensemble de 42 variables.


À propos de GRP

Global Risk Profile (GRP) est une société suisse leader spécialisée dans les services liés à la gestion des risques liés aux tiers. Depuis sa création en 2009, GRP place la Due Diligence au cœur de ses activités. Adaptés aussi bien aux multinationales qu'aux petites entreprises, les services vont désormais des contrôles et enquêtes de diligence raisonnable avec diverses couvertures et portées jusqu'aux solutions logicielles de conformité.


 

Communiqué publié par Aliénor acrouzet@globalriskprofile.com Crouzet
Published on 13/11/2023 à 11:45 sur 24presse.com
Aliénor acrouzet@globalriskprofile.com Crouzet
Global Risk Profile

risk-indexes.com/
Contacter

Press release copyrights free 24presse.com

Send email to
Aliénor acrouzet@globalriskprofile.com Crouzet

Company : Global Risk Profile

Press contact

Aliénor acrouzet@globalriskprofile.com Crouzet
Global Risk Profile

Website
risk-indexes.com/

Diffuser
un communiqué
de presse
Lancer une diffusion

Derniers communiqués de presse de la catégorie "finance"