24 | Communiqué de presse

Communiqué affiché 6241 fois sur le site à ce jour

politique

John Hagelin, président de l'Union Mondiale des Scientifiques pour la Paix propose une solution pacifique à la crise syrienne

Publié le 04/10/2013 à 13:38

Le physicien John Hagelin, président de l'Union Mondiale des Scientifiques pour la Paix, propose une méthode scientifique pour aboutir à une résolution pacifique du conflit syrien : la mise en place d'un groupe de 2000 militaires formés aux technologies de la paix par la cohérence cérébrale.


 

 

image Union Mondiale des Scientifiques pour la Paix

 

 


Lauréats du prix Nobel et membres de la communauté scientifique internationale

Les dirigeants politiques recherchent actuellement les moyens de réagir à l’utilisation d’armes chimiques en Syrie. Malheureusement, les options dont disposent les responsables politiques et militaires restent limitées. Bombarder Damas ne pourra qu’augmenter le nombre de victimes et, surtout, enflammera une région déjà instable. Sans mentionner de probables représailles de la part du président Assad, peut-être même de nouvelles attaques chimiques. L’histoire fourmille de partisans de la paix qui n’ont eu d’autres recours que la violence.

Présidée par le physicien américain John Hagelin, professeur de physique quantique, ancien chercheur au CERN et lauréat du prix Kilby, l'Union Mondiale des Scientifiques pour la Paix, qui regroupe des lauréats du prix Nobel et des membres de la communauté scientifique internationale, propose une alternative et appelle à la mise en oeuvre d'une solution scientifique pour résoudre pacifiquement la crise syrienne.


Désamorcer le conflit à sa source

L’histoire enseigne que la paix reste hors de portée dans une nation ou une région déchirée par de profondes tensions politiques et religieuses et soumise à une soif de vengeance sanguinaire si la cause physiologique de la violence n'est pas abordée.


Dès que ces tensions sont en grande partie désamorcées, il devient comparativement aisé de préserver la paix dans la société. Dès lors, les acteurs d’approches conventionnelles, qu’elles soient diplomatiques ou militaires, peuvent rencontrer de surprenants succès.

Il ressort de nombreux rapports sur les précédents conflits au Moyen-Orient que la guerre civile en Syrie peut être rapidement désamorcée dès que les tensions sociales aiguës de ce pays seront atténuées. Un tel résultat est à la portée d’un groupe relativement réduit qui reste à constituer en Syrie ou dans un pays voisin.

Sur le plan collectif, de très nombreux essais sur le terrain ont montré que des petits groupes peuvent endiguer la violence sociale et restaurer le calme dans la société en recourant à des techniques de réduction de stress qui neutralisent en quelques jours les tensions les plus aiguës, notamment le stress post-traumatique (SPT). Elles réduisent l’hyperactivité dans l’amygdale ("le centre de la peur") et restaurent un fonctionnement équilibré du cerveau chez les militaires – hommes et femmes - chez les anciens combattants et les victimes de violence dans des régions déchirées par la guerre.

L’Union Mondiale des Scientifiques pour la Paix (Global Union of Scientists for Peace - GUSP) se tient prête à former des membres sélectionnés des forces militaires de Syrie ou d’un pays voisin à ces technologies de paix par la cohérence cérébrale. Ces techniques, qui incluent le programme de Méditation Transcendantale et ses techniques avancées, sont systématiques, aisément apprises, dénuées de tout contenu religieux ou philosophique et d’une efficacité immédiate. Elles sont déjà utilisées pour lutter contre le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) par un nombre sans cesse croissant de militaires et sont désormais intégrées aux formations militaires.



Rien à perdre

L’idée de mettre rapidement fin aux tragiques violences en Syrie par une méthode scientifiquement prouvée peut sembler trop belle pour être vraie. Fort heureusement, la science dispose de critères empiriques stricts pour évaluer le bien-fondé d’une hypothèse. Cette approche a été validée à la lumière des normes les plus rigoureuses de la science moderne.


En outre, il n’y a rien à perdre et potentiellement beaucoup à gagner à appliquer ce programme. Le coût en est dérisoire : pour une dépense inférieure au prix d’un seul missile de croisière, un nombre suffisant de militaires peut être formé. Il peut aussi s’agir de travailleurs ou d’étudiants d’une ou plusieurs universités. Les effets, sensibles et vérifiables, seront perçus presque immédiatement. Des groupes de réfugiés pourraient de même être formés. Ils seraient, en outre, soulagés du syndrome de stress post-traumatique (SSPT) que beaucoup ont enduré. Par expérience, ce soulagement est profond, efficace et vérifiable sur le plan médical.

Il suffit de désigner un groupe d’environ 2000 soldats qui seront ensuite formés à ces technologies de paix par la cohérence cérébrale par l’Union Mondiale des Scientifiques pour la Paix (GUSP).

Les résultats de ce programme seront :


- Une diminution marquée et vérifiable de la violence sociale, y compris des actions militaires et terroristes, dans un délai de 60 jours

- Des relations de plus en plus harmonieuses parmi les nations, les groupes ethniques et les factions dans l’ensemble de la région

- L’ordre rétabli, une amélioration des tendances économiques et sociales dans le pays et la région

- Comme bienfait supplémentaire, les militaires qui participent à ce programme améliorent leur santé, leur dynamisme et leur faculté de récupération.
 

Dans la mesure où les pouvoirs politiques et militaires se sont toujours abstenus de traiter la cause sous-jacente des tensions qui sont à l’origine des conflits entre factions rivales dans les régions en guerre, l’histoire enseigne que d’autres crises se succèderont sans cesse. Ceci reste vrai même si une solution politique ou militaire à la situation actuelle était trouvée.

C’est le moment d’agir.


 


John Hagelin
Président
de l'Union Mondiale des Scientifiques pour la Paix

président@gusp.org
www.gusp.org

 

 



 

A propos de l’Union Mondiale des Scientifiques pour la Paix : 

L’Union Mondiale des Scientifiques pour la Paix (GUSP) regroupe des lauréats du prix Nobel et des scientifiques de premier plan. Son but est de prévenir les guerres, le terrorisme et la prolifération nucléaire, de promouvoir des technologies fiables et scientifiquement validées pour la sécurité de chaque pays et la paix dans le monde.

 


Pour accéder aux détails de l'étude sur la diminution du stress post-traumatique chez les réfugiés africains par la pratique de la Méditation Transcendantale financée par la fondation David Lynch, cliquez ici

Pour plus d'informations sur John Hagelin, cliquez ici

 

 

Communiqué libre de tous droits de diffusion. Citer source ou lien : 24presse.com

Communiqué publié par LEMOINE DOMINIQUE DOMINIQUE
le 04/10/2013 à 13:38 sur 24presse.com
LEMOINE DOMINIQUE DOMINIQUE
MT-FRANCE

www.mt-maharishi.com
Contacter

Envoyez un email à
LEMOINE DOMINIQUE DOMINIQUE

Société : MT-FRANCE

Contact presse

LEMOINE DOMINIQUE DOMINIQUE
MT-FRANCE

Website
www.mt-maharishi.com

Diffuser
un communiqué
de presse
Lancer une diffusion

Derniers communiqués de presse de la catégorie "politique"