24 | Communiqué de presse

Communiqué affiché 5744 fois sur le site à ce jour

politique

Loi de finance 2013 : David Derrouet, Maire de Fleury-Mérogis, appelle le gouvernement à engager un bras de fer contre la finance

Publié le 04/10/2012 à 16:48

Les engagements électoraux de la campagne présidentielle qui ont été repris dans le débat d'entre les deux tours doivent guider l'action gouvernementale dans la préparation de la loi de finance 2013. La loi de finance 2013 qui va se préparer dans un contexte de crise sociale sans précédent et d'instabilité financière, va fortement démontrer la capacité de la gauche à tenir le cap dans son bras de fer contre la finance.

La taxe sur les flux financiers spéculatifs comme la taxe carbone doivent figurer dans cette future loi de finance. L'effort de redressement du pays, comme l'a affirmé le Président de la République, doit reposer sur ceux qui ont contribué à la casse de nos industries, de nos emplois et à la baisse du pouvoir d'achat.

Malgré une légère baisse du prix du carburant dont les Français n'ont presque pas bénéficié suite à la hausse du prix à la pompe entretenue par les puissants lobbys pétroliers, la majorité au parlement doit adopter une loi-cadre permettant de stopper la spéculation sur les prix des carburants, du gaz et de l'électricité.

La moitié de l'activité du secteur privé et des emplois qui en découlent dépendant fortement de l'investissement public, la loi de finance 2013, après trois années de gel des dotations de l'Etat, doit permettre aux collectivités territoriales d'investir, notamment par une hausse sensible de la Dotation Globale de Fonctionnement des collectivités locales.

En mettant en place la réforme de la fiscalité, une taxe sur les flux spéculatifs et une taxe carbone sur les produits importés, comme l'avait annoncé François Hollande, la loi de finance permettrait d'obtenir des recettes susceptibles d'être investies dans un plan de redressement de l'industrie comme dans une hausse sensible des salaires dans les secteurs fortement touchés par la pénibilité du travail.

Encadrer la finance par la mise en place de taxes dissuasives tant en termes de délocalisation, de spéculation boursière ou d'importation de produits nocifs, comme cela a été fait aux Etats-Unis ou au Brésil, c'est rééquilibrer le rapport de force entre le politique et la finance et la seule option réaliste aujourd'hui pour ramener la stabilité dans la zone euro.

 


David Derrouet
Maire de Fleury-Mérogis

Vice-Président de l'agglomération du Val d'Orge

 

Communiqué libre de tous droits de diffusion. Citer source ou lien : 24presse.com

Communiqué publié par Jourdan-Rosso Annelyse
le 04/10/2012 à 16:48 sur 24presse.com
Jourdan-Rosso Annelyse
Mairie de Fleury-Mérogis


Contacter

Envoyez un email à
Jourdan-Rosso Annelyse

Société : Mairie de Fleury-Mérogis

Contact presse

Jourdan-Rosso Annelyse
Mairie de Fleury-Mérogis

Diffuser
un communiqué
de presse
Lancer une diffusion

Derniers communiqués de presse de la catégorie "politique"