Du lundi au vendredi de 8H à 19H au 05 56 77 88 31

24 | Communiqué de presse

Press release displayed 7477 times

social

Mobilisation des agents de poste de Crécy-La-Chapelle et de Trilport contre le projet de relocalisation de leurs bureaux

Published on 23/01/2013 à 19:48

Après s'être invité dans les débats de la campagne présidentielle l'hiver dernier en dénonçant le scandale des heures supplémentaires impayés, les agents de poste de Trilport et de Crécy-La-Chapelle se mobilisent à nouveau pour lutter contre les conditions de relocalisation de leurs bureaux et organisent un rassemblement le 26 janvier devant la poste du Trilport en présence d'habitants et d'élus locaux.



Nous souhaitions porter votre attention, sur l’organisation d’une manifestation rassemblant élus locaux, population, ainsi que nous même, agents,  le samedi 26 Janvier 2013, à partir de 10h devant la poste de Trilport dans le but de demander l’organisation d’une table ronde avec le sous-préfet de Meaux, des membres de la direction, du personnel, commerçants, acteurs sociaux, représentants des communes, un élu de Mareuil afin de "dialoguer" de notre avenir et dénoncer les conditions de relocalisation de notre bureau de Poste.


Historique des nos "combats" antérieurs

Les agents de la Poste de Trilport ont formé un collectif et se sont battus pendant près de deux ans contre des pratiques managériales indécentes et des heures supplémentaires non-payées. Notre "intrusion" dans la campagne présidentielle de 2012 (des lettres visant à dénoncer nos conditions de travail et surtout le refus de la Poste de nous dédommager nos heures supplémentaires furent envoyées à tous les candidats) ont porté leurs fruits. La situation se débloquera suite à la visite de Marine Le Pen le 22 Mars 2012.

Fermeture programmée des services de distribution

En décembre 2012 la direction nous annonce notre rattachement vers les locaux de Mareuil-Les- Meaux situés à 10 km avec pour but final de fermer le service de distribution de Trilport afin d’en revendre les locaux et dispatcher les agents en grande partie vers Mareuil, mais aussi Meaux et La Ferté Sous Jouarre. Puis, nous apprenons qu’il en sera de même pour les facteurs de Crécy-La-Chapelle, qui mécontents nous rejoignent et font désormais partis de notre collectif et se battent contre cette relocalisation à nos côtés.

Ce projet nous semble tout à fait injustifié, tant sur le plan économique, écologique que social : finalement il n’y aura pas de véhicules électriques, pas adaptés aux tournées rurales, les tournées seront de plus de 15 km pour certains agents, les déplacements travail-domicile seront plus longs pour la majorité d’entre nous demeurant dans le secteur de Trilport ou de Crécy. Nous écrivons alors à M le président Hollande qui nous enverra vers M Montebourg, ministre du redressement productif, qui à ce stade continue de suivre notre dossier plus d'investissement.


Des travaux en désaccord avec le PLU

Par ailleurs, les travaux prévus pour notre arrivée sont en désaccord avec le plan local d’urbanisme. Celui-ci prévoit, s’agissant des véhicules personnels des employés, une place de stationnement pour deux agents, or seules 20 places seront crées pour un total de 40 agents, à ceci il faut ajouter près 30 véhicules postaux supplémentaires. Notre recours n’a à ce jour pas été pris en compte par la sous-préfecture.

Nous nous inquiétons également pour nos conditions de travail sur un site arrivant déjà à saturation. Ainsi, le bureau de Mareuil, initialement prévu pour accueillir 80 personnes, accueillera bientôt près de 140 agents, avec tous les problèmes de sécurité que cela peut engendrer.


Un service de proximité qui s'éteint doucement


Pour finir nous nous préoccupons également du confort des usagers car un service de distribution supprimé, c’est à terme, un bureau de Poste et ses services qui s’estompent peu à peu. Dans un premier temps le guichet fonctionne normalement, puis il est ouvert de moins en moins souvent, puis deux heures par jour, ou par semaine pour se voir finalement totalement fermé si le guichetier est malade ou en congés… Bref un service de proximité qui va s’éteindre doucement.

C’est pour ces différentes raisons que nous allons une fois de plus nous mobiliser, agents, élus, population le samedi 26/01/13 à partir de 10h devant la Poste de Trilport.

 

 

Communiqué publié par Ferat Eloise
Published on 23/01/2013 à 19:48 sur 24presse.com
Ferat Eloise



Contacter

Press release copyrights free 24presse.com

Send email to
Ferat Eloise

Company :

Press contact

Ferat Eloise

Diffuser
un communiqué
de presse
Lancer une diffusion

Derniers communiqués de presse de la catégorie "social"