Du lundi au vendredi de 8H à 19H au 05 56 77 88 31

Envoyer votre communiqué

24 | Communiqué de presse

Press release displayed 1424 times

social

YouTime demande une loi pour contrôler et remplacer les faux RDV en dépendance à domicile

Published on 14/06/2022 à 15:17

YouTime, la plateforme de RDV pour personnes âgées dépendantes, signale les faux RDV des services d’aide à domicile, SAAD, mesurés à 40%. Pour les éviter, une plateforme de RDV est précisément la solution sociétale et technique, popularisée par DoctoLib depuis 2013. YouTime demande une loi pour contrôler les faux RDV grâce à une plateforme de RDV, les remplacer grâce aux professionnels libéraux.


La dépendance à domicile, ce sont des millions de RDV entre usagers et intervenants : 6,8M dans le département 62, 6M dans le 13 ou le 33, 4,8M dans le 75 ou le 76,...

Gérés oralement par des intermédiaires SAAD, ces RDV sont incontrôlables pour les usagers. Alors qu’une plateforme de RDV est précisément la solution pour que les prises de RDV et leurs modifications soient des engagements vérifiables, entre usagers et intervenants directement.

Les SAAD imposent leur contrôle par télégestion, qui ignore les usagers, est basé sur les heures réalisées des intervenants. Depuis 2011, les heures non-réalisées des SAAD, mesurées à 40% en moyenne, sont des faits connus, mais dissimulés. Les usagers n’ont jamais pu les contester, les faire remplacer.

Une plateforme sait veiller sur chaque RDV demandé par l’usager, qui a besoin des RDV clairs, de la reconnaissance des faux RDV, de leur remplacement automatique grâce aux libéraux. L’usager :

  • fait sa demande à la plateforme, « un RDV d’1 heure, de 10h à 11h, chaque jour de la semaine »,
  • reçoit un SMS confirmant chaque RDV, « intervention prévue de Léa de 10 h à 11h », 
  • a accès au profil de Léa sur la plateforme : n° de mobile, proximité, statut vaccinal, expérience, 
  • si Léa n’est toujours pas venue à 10h30, le RDV est reconnu défaillant, son remplacement proposé.

Une plateforme sait reconnaître différents faux RDV : prévu mais défaillant ; dénaturé : 1 heure demandée chaque jour est dénaturée en 2 heures réalisées chaque 2 jours ; ou altéré : 1 heure demandée devient 3 heures réalisées, un intervenant non-vacciné et venant de loin est imposé quand il y a d’autre vaccinés à proximité.

Quand un faux RDV est identifié, il ne faut pas abandonner l’usager. Une plateforme sait l’informer, le conseiller, mobiliser tous les remplaçants professionnels à proximité, au profil vérifié, aux références connues.

L’article R232-17 du Code de l’action sociale et des familles exige « le département organise le contrôle de l’effectivité de l’aide » depuis 2004. Le grand principe de continuité du service public exige le remplacement des faux RDV, le grand principe d’adaptabilité exige qu’il « ne doive pas demeurer immobile face aux évolutions de la société ; il doive suivre les besoins des usagers ainsi que les évolutions techniques ». 

Ainsi, une loi est demandée aux législateurs pour faire évoluer le service public départemental de dépendance à domicile, pour organiser les deux services essentiels de contrôle et remplacement des faux RDV, pour ne plus priver les usagers âgés de la gestion moderne et sécurisante des RDV par plateforme, en 2022.

 

Communiqué publié par PHAM Chi Minh
Published on 14/06/2022 à 15:17 sur 24presse.com
PHAM Chi Minh
YouTime

youtime.fr/
Contacter

Press release copyrights free 24presse.com

Documents

Send email to
PHAM Chi Minh

Company : YouTime

Press contact

PHAM Chi Minh
YouTime

Website
youtime.fr/

Diffuser
un communiqué
de presse
Lancer une diffusion

Derniers communiqués de presse de la catégorie "social"