Du lundi au vendredi de 8H à 19H au (33) (0)9 52 93 38 78

Envoyer votre communiqué

24 | Communiqué de presse

Press release displayed 677 times

emploi

Etude : Après la reconversion, quelles évolutions de carrière pour les candidats à la transition professionnelle ?

Published on 11/04/2024 à 15:08

La reconversion a le vent en poupe. Ainsi, sur l'année 2023, le réseau Transitions Pro (ex-Fongecif) a accompagné, au niveau national, plus de 60 000 salariés du privé dans leur parcours de transition professionnelle, soit une augmentation de 7% par rapport à 2022. Mais pour quels débouchés ? Transitions Pro Nouvelle-Aquitaine a enquêté auprès de ses bénéficiaires sortants de formation afin d'évaluer l'incidence concrète de ses dispositifs sur les trajectoires professionnelles des porteurs de projets.



Chaque année Transitions Pro Nouvelle-Aquitaine mène une enquête de suivi auprès de ses bénéficiaires. Cette étude vient alimenter le site de l’OTP (Observatoire des Transitions Professionnelles) et permet d'évaluer l'efficacité de ses dispositifs. Les derniers chiffres, portants sur le 1er semestre 2023, dressent le tableau suivant : 


Plus de 90% des projets de reconversion réalisés ou en cours de réalisation

Premier constat sur le PTP (Projet de Transition professionnelle) qui consiste à financer la formation du salarié qui retourne sur les bancs de l’école tout en maintenant sa rémunération : plus de 9 répondants sur 10 indiquent avoir ou être en train de concrétiser leur transition professionnelle.

Dans le détail, 6 mois après la fin de la formation, 57% des porteurs de projets occupent un nouvel emploi en lien avec la formation suivie tandis que 34% d'entre eux déclarent rechercher un poste en lien avec leur formation ou être en cours de création d'entreprise. Seulement 9% des bénéficiaires interrogés ont abandonné leur formation soit pour raisons personnelles, soit en raison d'erreurs de positionnement en amont de la formation.
 


Des concrétisations de projets plus ou moins rapides en fonction des secteurs 

L’analyse des parcours par domaine de formation démontre que la concrétisation de la transition est plus ou moins rapide en fonction des secteurs professionnels ciblés par les salariés en reconversion.

La concrétisation des projets est ainsi logiquement plus rapide dans les métiers porteurs, tels que la santé (74% réalisés, 19% en cours, 7% abandonnés) ou la formation (66% réalisés, 26% en cours, 8% abandonnés).
 


Par ailleurs, si l’on compare les taux de transition entre 2022 et 2023 par métiers, on constate par exemple que le métier de formateur adulte connaît la plus forte progression, suivi de près par le métier de conseiller en insertion professionnelle. 
 


Un impact positif sur le bien-être au travail

Au-delà de ces observations sectorielles, il faut surtout noter les répercussions d'un projet de transition professionnelle abouti sur le bien-être des salariés qui se sont engagés dans une reconversion. Des répercussions qui sont moins liées à une hausse de salaire ou à une amélioration des conditions de travail mais bien plus à un épanouissement personnel retrouvé grâce à une orientation de carrière choisie.
 


Le rôle majeur des structures d'accompagnement

L’efficacité du Projet de Transition Professionnelle s’explique également par les conditions proposées aux salariés en reconversion. La prise en charge du coût pédagogique de la formation mais plus encore le maintien de la rémunération durant l'ensemble du parcours permettent aux actifs de s’engager l’esprit relativement tranquille dans la voie vers une deuxième vie professionnelle. Des modalités de prise en charge fondamentales lorsque l'on sait que plus d’un candidat sur 4 n’a pas le bac en poche et bénéficie d'un niveau de rémunération très modeste. 

Dans ces conditions, le rôle du Conseiller en évolution professionnelle, qui joue un effet miroir aux doutes et interrogations du salarié, peut être crucial pour conforter le porteur de projet dans sa démarche. D'ailleurs, ces professionnels ne cessent d’être davantage sollicités chaque année. Ainsi, en région Nouvelle-Aquitaine, alors qu’en 2021 seulement 1 salarié sur 2 engagé dans une reconversion professionnelle sollicitait ce service gratuit et confidentiel, en 2023, plus des 3 quarts des actifs ayant déposé un dossier PTP auprès de l’association Transitions Pro Nouvelle-Aquitaine, avaient rencontré un conseiller. 


Source : rapport d’activité 2023 - https://www.calameo.com/read/0070204203b190533805c


Pour accéder à la présentation de l'étude, cliquez ici

Les résultats présentés concernent exclusivement les salariés de la région Nouvelle-Aquitaine.


A propos de Transitions Pro Nouvelle-Aquitaine

Depuis le 1er janvier 2020, Transitions Pro a pris la relève du Fongecif pour accompagner les salariés du secteur privé dans le financement de leur projet de mobilité professionnelle.

Membre du réseau Transitions Pro, Transitions Pro Nouvelle-Aquitaine œuvre au quotidien en collaboration avec l'ensemble des acteurs de l'emploi et de la formation en région pour favoriser la mobilité professionnelle tout en répondant aux besoins en emploi du territoire.

Chaque année Transitions Pro Nouvelle-Aquitaine accompagne ainsi près de 5 000 salariés dans la réalisation de leur projet de mobilité ou d’évolution professionnelle.

Plus d'informations : www.transitionspro-na.fr
Espace presse : https://www.transitionspro-na.fr/espace-presse


 

Communiqué publié par BEAUCHAMP Céline
Published on 11/04/2024 à 15:08 sur 24presse.com
BEAUCHAMP Céline
Transitions Pro Nouvelle-Aquitaine

www.transitionspro-na.fr
Contacter

Press release copyrights free 24presse.com

Send email to
BEAUCHAMP Céline

Company : Transitions Pro Nouvelle-Aquitaine

Press contact

BEAUCHAMP Céline
Transitions Pro Nouvelle-Aquitaine

Website
www.transitionspro-na.fr

Diffuser
un communiqué
de presse
Lancer une diffusion

Derniers communiqués de presse de la catégorie "emploi"