24presse logo   chercher communique Chercher
rappel Etre rappelé
we speak english We speak english!
communiqué de presse

envoyer communiqué de presse

temoignage depuis 2009 tarif

communiqué affiché 4475 fois sur le site à ce jour
Communiqué de presse Mardi 15 Mars 2016

Le conflit entre la CFDT RATP et la confédération nationale s’enlise

Placée sous administration provisoire par la confédération nationale en janvier 2014, la CFDT RATP déplore que la CFDT n’ait pas pris acte de sa récente condamnation pour abus de pouvoir par la cour d’appel de Paris.
 

logo cfdt ratp


Annulation de la mise sous administration provisoire

Le 28 janvier dernier, la cour d’appel de Paris annulait la mise sous administration provisoire par la CDFT de son syndicat à la RATP, intervenu en janvier 2014 à la suite d’un conflit opposant deux équipes à la tête du syndicat, et condamnait la confédération à 10 000 euros de dommages et intérêts pour "abus de pouvoir". Un mois et demi après ce jugement, le syndicat CDFT de la Régie des transports parisiens déplore que ce jugement, censé le rétablir dans ses droits, soit resté lettre morte. En effet la confédération refuse catégoriquement d'appliquer l'arrêt de la cour d'appel de Paris qui lui est particulièrement défavorable..


Accès refusé aux comptes bancaires et aux fichiers des adhérents

"Nous ne disposons toujours pas des moyens de travailler, précise Pascal Journaux, de la commission exécutive du syndicat. Nous n’avons accès ni à nos comptes bancaires et à notre trésorerie, ni au fichier de nos adhérents". Le 1er mars dernier, une réunion de conciliation entre les deux parties a avorté, la confédération n’ayant pas accepté la participation de l'huissier requis par le syndicat RATP pour rapporter précisément les paroles des uns et des autres.


"Une conféderation qui n'est plus à l'écoute de sa base"

Alors que la situation s’enlise, Pascal Journaux rappelle qu’un différend semblable oppose la CFDT à son syndicat du commerce francilien, le SCID, sous tutelle depuis février 2015 et qui a finalement choisi de se désaffilier, entraînant avec lui plus de 4 000 adhérents. "Nos collèges du SCID n’étaient pas en phase avec la philosophie réformatrice de la confédération sur la question du travail du dimanche", souligne Pascal Journaux. "Bien que nous nous reconnaissions toujours dans le positionnement de la CFDT, nous mêmes sommes en désaccord avec elle sur un certain nombre de sujets, que la conféderatrion refuse d'aborder. Ces conflits sont le symptôme d’une organisartion qui n’est plus à l’écoute de sa base."

 


Communiqué libre de tous droits de diffusion. Citer source ou lien : 24presse.com

Rédacteur : CFDT RATP  
Mots clefs : cfdt,syndicat,ratp,transport,paris,ile de france,laurent berger


Contact presse : Pascal Journaux
Société : CFDT RATP
Envoyez un email à Pascal Journaux
Votre email
Votre message

Saisir le code affiché ci-contre:


4475
 
 
CFDT RATP

Satisfait ou remboursé

Si nous rédigeons le communiqué nous vous remboursons si aucun média ne parle de vous dans les 90 jours.
Votre Press Room

Ouvrez une press room pour rassembler toute votre actualité.

Ils nous font confiance

1500 entreprises et associations de toutes tailles nous ont fait confiance depuis 2009.

| | | | |
| | | | |