24 | Communiqué de presse

Press release displayed 250 times

culture

La banque d’images aériennes HOsiHO lance un appel pour sauver les acteurs professionnels du secteur

Published on 19/11/2020 à 11:15

En ces temps difficiles pour le monde de la culture et de la création visuelle, la banque d’images aériennes HOsiHO lance un appel à toutes ses consoeurs afin d'éviter la mort annoncée d'un secteur très sévèrement impacté par les mesures de confinement et une interminable guerre des prix.

Pourquoi cet appel aux banques d'images ?

Parce que la situation est précaire et alarmante pour les artistes professionnels : le secteur de la création artistique tout entier est frappé de plein fouet par les confinements et par la chute des commandes, à l'image de l'ensemble des professions artistiques. Certains ont déjà jeté l’éponge, quand d’autres résistent tant bien que mal. Le risque est grand de voir les professionnels cesser toute activité et n'avoir plus qu'à proposer en banque d'images que les travaux des amateurs ou de semi-professionnels.

Pourtant, dans un monde saturé d’images en tout genre, que ferions-nous sans ceux qui les produisent?

Il est temps d’agir et d’apporter des réponses volontaires, sans quoi il est à craindre que toute la chaîne des professionnels de l’image en stock et d'archive ne soit condamnée à brève échéance.

Un ample mouvement de solidarité doit vite se mettre en place, pour ne pas prendre le risque de voir de plus en plus d'auteurs professionnels quitter ce noble métier suite au coup fatal asséné par la crise sanitaire mondiale.


Que proposons-nous de faire ?

Nous appelons l'ensemble des photothèques concernées à revaloriser la part versée aux auteurs, ainsi qu’à l’arrêt de la baisse continue des prix de vente, des photos comme des vidéos. A chacune d'en décider, dans la mesure de ses capacités économiques.

Rémunérer les créateurs visuels à leur juste valeur, pour préserver l'avenir : La pandémie n’en est pas la seule responsable. Bien avant elle, la course frénétique aux prix le plus bas a dramatiquement fait fondre les revenus des photographes et vidéastes indépendants. Comme si cela ne suffisait pas, la part reversée aux auteurs n’a cessé d’être rognée depuis une dizaine d’années.

Aujourd’hui, rares sont les banques d’images reversant une commission équitable de 50% à leurs contributeurs. 15, 20, voir 30% sont devenus la triste norme. Cette part est inéquitable et totalement insuffisante pour permettre aux auteurs professionnels  de vivre de leur production d'images, surtout au regard des prix de ventes de plus en plus bas et souvent accentués par des promotions quasi-permanentes.

A la veille du Black-Friday, HOsiHO invite donc l’ensemble des agences - petites, moyennes, multinationales - à prendre en considération la grande précarité des créateurs visuels et propose d'augmenter la part des droits reversés aux auteurs qu'elles représentent, puis d'augmenter le prix des photos et des vidéos qu'elles vendent. 

C'est une question d'équité, d'équilibre, de survie, pour toute la profession.


Comment soutenons-nous les auteurs chez HOsiHO ?

"Une banque d’images n’est rien sans les images que ses auteurs veulent bien lui confier", écrit Sami SArkis, fondateur d'HOsiHO dans le Manifeste de l'agence, "j’ai fondé l’agence HOsiHO pour que les auteurs puissent vivre décemment de leur art et pour que les acheteurs puissent trouver facilement, et à un tarif équitable, les images aériennes, légales et de haute qualité, dont ils ont besoin."

A l'évidence, il existe une interdépendance entre auteurs, acheteurs et intermédiaires, qui ont tous, en définitive, le même intérêt : celui de maintenir un niveau de revenus permettant aux artistes de continuer de créer et aux agences de proposer de nouvelles images originales, à des acheteurs toujours plus exigeants et en quête de nouveautés.

Ainsi, "mieux rétribuer les auteurs, c'est avant tout assurer l'avenir de toute la chaine. Alors, qu'attendons-nous ?", s'interroge Sami Sarkis, lui-même auteur d'images depuis 35 ans.



A propos de HOsiHO

HOsiHO, une Collection Partenaire de l’INADans le cadre d’un partenariat entre l’INA et l'agence HOsiHO, la collection d'images aériennes est aussi distribuée par l’Institut National de l’Audiovisuel. HOsiHO rejoint ainsi les prestigieuses collections partenaires présentées sur la plateforme professionnelle inamediapro. Une très belle reconnaissance pour l'agence.

La banque d'images aériennes, sur HOsiHO.comCréée en 2014 à Marseille, la collection HOsiHO compte plus de 36,000 vidéos et photos aériennes sur le Monde vu d'en haut. La plateforme d'e-commerce de l'agence, accessible sur HOsiHO.com, permet la recherche, le partage par visionneuse ainsi que l'acquisition de droits pour un téléchargement immédiat des images en haute-résolution (HD/4K+).

Le réseau français de télépilotes HOsiHO Drone Network, sur HOsiHO.netCréé en 2017, c'est un service de mise en relation entre clients et prestataires drone fiables et talentueux, tous sont des auteurs contribuants aussi à la banque d'images. Grâce à un site internet dédié, sur HOsiHO.net, il est aisé de trouver rapidement l'opérateur drone le plus proche des sites de prises de vues, d'un simple clic sur la carte de France. Labellisés HOsiHO, ces opérateurs sont tous des professionnels reconnus de longue date.

 

Communiqué publié par Sarkis Sami
Published on 19/11/2020 à 11:15 sur 24presse.com
Sarkis Sami
HOsiHO


Contacter

Press release copyrights free 24presse.com

Send email to
Sarkis Sami

Company : HOsiHO

Press contact

Sarkis Sami
HOsiHO

Diffuser
un communiqué
de presse
Lancer une diffusion

Derniers communiqués de presse de la catégorie "culture"