24 | Communiqué de presse

Communiqué affiché 9979 fois sur le site à ce jour

tech

Marseille : arrestation d'un réseau de pirates informatiques internationaux

Publié le 27/09/2010 à 13:46

Quand les opérateurs de téléphonie mobile allient leur force pour lutte contre la cybercriminalité

Ely de Travieso, expert en Cybercrime, aide les opérateurs européens depuis 8 ans à lutter contre les réseaux de piratage informatique. Dans ce cadre, il commente l'actualité récente liée à des actes cybercriminels.

 


 

Quelques mots sur l'affaire judiciaire :


 

Les investigations menées par la section Recherche de la Gendarmerie Nationale ont permis l'interpellation d'un réseau de pirate informatique international.


 

La fraude est basée principalement sur le vol et la revente d'informations techniques permettant de désactiver un verrou de sécurité « simlock ». Cette fraude se pratiquait par la complicité interne d'employés ayant accès à des informations techniques.


 

Des cyberdélinquants ont compris qu'il était possible de s'enrichir rapidement en « shuntant » les opérateurs. Une structure résultant de plusieurs années de fraude s'est construite de façon totalement souterraine sur la toile Internet.

 


 

La structure de ce type de réseau est classique et proche des réseaux liés au trafic de drogue :


- des complices en internes qui permettent de passer les mesures de sécurité, « les taupes »,
- une tete de reseau qui centralise et transmet les demandes, gère les encaissements et les paiements, c est lui aussi qui trouvent des nouveaux complices chez les prestataires des opérateurs,
- une equipe de dealers qui proposent a la vente les informations obtenues par les taupes. Ces informations sont soit vendues via des sites internet soit via des boutiques GSM,
- les clients sont soit des clients classiques (30%) soit des fraudeurs ou des voleurs de GSM.


 

Les opérateurs de téléphonie mobile qui sont également fournisseurs d'accès internet mettent tout en oeuvre pour renforcer la sécurité de leurs infrastructures et ont conscience des risques économiques que représentent les attaques informatiques. Face à cette menace, les opérateurs de téléphonie mobile ont su coopérer efficacement. Cette affaire est une première en matière de lutte contre la cybercriminalité. Jamais les opérateurs de téléphonie mobile ne s'étaient liés pour combattre ce type de fraude.



Une conférence de presse se tiendra lundi à 14h30 au tribunal de Marseille.





Communiqué libre de tous droits de diffusion. Citer source ou lien : 24presse.com

Communiqué publié par de TRAVIESO Ely
le 27/09/2010 à 13:46 sur 24presse.com
de TRAVIESO Ely



Contacter

Envoyez un email à
de TRAVIESO Ely

Société :