24 | Communiqué de presse

Press release displayed 638 times

tech

ORS lance Dragonfly 2020.1 - Démocratiser l’apprentissage profond en l’offrant gratuitement à tous les chercheurs en imagerie

Published on 15/07/2020 à 13:27

La nouvelle version de Dragonfly renforce une initiative d’apprentissage profond pour une meilleure analyse scientifique des images. Dragonfly est une plateforme d’imagerie sophistiquée conçue pour fournir aux scientifiques une capacité d’analyse quantitative poussée et cela même pour ceux et celles qui ne possèdent pas une expertise en traitement d’images.

logo

Object Research Systems (ORS), dévoile aujourd’hui Dragonfly 2020.1, la nouvelle version de sa plateforme d’imagerie scientifique. Forte de son expertise en intelligence artificielle, ORS vous propose de nouveaux outils pour augmenter votre productivité. Son nouvel engin de rendu permet de créer des images percutantes. Les nouvelles fonctionnalités offertes vous permettent d’extraire plus d’information de vos images de microscopie et de tomodensitométrie par rayons X. Ces outils novateurs vous libéreront des soucis d’analyse d’image et vous pourrez de ce fait vous concentrer sur vos questions de science.
 


Dragonfly est une plateforme d’imagerie sophistiquée conçue pour fournir aux scientifiques une capacité d’analyse quantitative poussée et cela même pour ceux et celles qui ne possèdent pas une expertise en traitement d’images. Grâce à ce logiciel, vous avez accès aux méthodes d’imagerie scientifique contemporaines, et sa capacité à manipuler des images multiéchelles et multimodales vous ouvre les portes de l’imagerie corrélative. Toutes les disciplines scientifiques ayant des besoins de manipulation d’image peuvent profiter des outils fournis par Dragonfly 2020.1. De plus, ORS est fière de promouvoir la recherche scientifique en proposant des licenses gratuites pour des usages non-commerciaux. 

Les améliorations apportées à Dragonfly 2020.1 offrent aux utilisateurs plus de flexibilité, une meilleure visualisation, une productivité accrue ainsi que de nouvelles possibilités d'utilisation. Les utilisateurs de Dragonfly bénéficieront assurément des ajouts fonctionnels majeurs proposés. 

dragonfly ORS

Dragonfly 2020.1 – principales nouveautés:

• La nouvelle génération du moteur de rendu 3D impressionne par la visualisation haute définition des données scientifiques et industrielles. Ce moteur de rendu offre une meilleure visualisation tout en optimisant l’utilisation des processeurs graphiques. Il présente un éclairage et un ombrage plus précis permettant de produire des images saisissantes mettant en évidence les détails importants pour une meilleure communication visuelle des découvertes scientifiques.

• L’assistant de segmentation simplifie et accélère la délinéation des objets présents dans les images grâce à des technologies d’IA de pointe. Les outils d’édition de réseaux neuronaux de Dragonfly, habilités par TensorFlow, sont maintenant couplés à des algorithmes d’apprentissage machine plus traditionnels. Ce nouvel assistant accélère et optimise le travail de segmentation d’images. Les utilisateurs peuvent peindre des petites régions d’intérêt et le logiciel prend alors le relais en entraînant les modèles d’IA appropriés afin d’étiqueter avec précision les pixels de l’image et cela dans un processus itératif très efficace.

• L’assistant d’analyse des structures osseuses propose une interface conviviale aux puissantes fonctions d’analyse quantitative de la microstructure osseuse. Cet assistant permet de créer des cartographies vectorielles des structures trabéculaires mettant en évidence leurs anisotropies. Il fournit également des cartographies scalaires des descripteurs classiques tels que la fraction du volume osseux et autres descripteurs quantitatifs importants.

•  Le module de simulation de microscopie électronique permet de préparer des expériences de microscopie virtuelle. Utilisant le réputé simulateur du professeur Raynald Gauvin de l’université McGill, MC X-ray, ce nouveau module permet de simuler la spectroscopie des rayons X par dispersion d’énergie (EDS) ainsi que les électrons rétrodiffusés (BSE). Intégré dans Dragonfly, ceci permet à l’utilisateur de créer des échantillons virtuels de la composition atomique de leur choix et ce avec une configuration géométrique arbitraire. Cette intégration combine, pour la première fois, la solution de simulation avancée basée sur la physique MC X-Ray, à un logiciel de traitement d’images et de visualisation riche en fonctionnalités. 

• Le module de reconstruction d’images CT intègre dans Dragonfly les algorithmes disponibles dans TomoPy et RTK. Dragonfly permet une utilisation facile et conviviale de ces engins de reconstruction tomographique. Ils permettent de reconstruire des volumes provenant d’acquisitions volumétriques à faisceau conique et faisceau parallèle. Cette intégration maximise les possibilités en matière de pré- et de post-traitement des reconstructions par tomodensitométrie pour l’utilisateur, ce qui s'avère fort utile lorsque les données sont complexes, par exemple lorsque des objets de forte densité et de faible densité sont présents dans l’acquisition. 

Voir les notes de mise à jour de la version 2020.1 de Dragonfly pour une description détaillée des nouvelles fonctionnalités et des améliorations. 

"Les utilisateurs de Dragonfly ont adopté les outils de segmentation d’images par IA que nous avons introduits il y a près de quatre ans. Nous savions que rendre ces mêmes outils plus conviviaux grâce à des assistants guidant l’utilisateur éliminerait les derniers goulots d’étranglement empêchant une segmentation efficace des images", a déclaré Mike Marsh, Ph.D, chef de produit de Dragonfly. "Cette nouvelle mouture de Dragonfly est la plus apte à résoudre les problèmes de segmentation qui freinent les avancées scientifiques".

"Les efforts de notre équipe ont porté fruit. Les usagers qui ont eu accès à la version précommercialisation de Dragonfly 2020.1 sont emballés", a commenté Normand Mongeau, président de ORS. "Les rendus du nouvel engin graphique les ont vraiment impressionnés et l’assistant de segmentation par intelligence artificielle leur a permis d’effectuer des mesures qu’ils n’avaient jamais réussi à effectuer jusqu’à maintenant, tels qu’une segmentation rapide de structure cellulaire ou de défauts présents dans des pièces produites par impression 3D".  

Pour essayer Dragonfly 2020.1 visiter www.theobjects.com.


À propos d'ORS

Object Research Systems (ORS) développe des outils de visualisation et d'analyse d'images 3D qui utilisent des techniques d'apprentissage profond. Dragonfly, son principal logiciel, comporte un engin de segmentation basé sur des réseaux de neurones et de l'apprentissage machine. Ce logiciel de pointe permet aux chercheurs de tous les domaines de segmenter leurs images, tant dans le monde universitaire que dans le secteur industriel.

ORS fournit également de puissants outils de quantification pour compter, mesurer et caractériser une multitude de composantes d’images, par exemple les pores, les fibres ou les grains. Les résultats quantitatifs précis obtenus peuvent ensuite être organisés visuellement sous forme de présentations, grâce à l’interface utilisateur conviviale du logiciel. Celui-ci offre aussi la possibilité de construire des scénarios automatisés qui permettent d'obtenir des résultats reproductibles. Vous êtes curieux d'en savoir plus? Nous serions ravis de vous montrer comment Dragonfly peut vous aider.

press kit

 

 

Communiqué publié par Piché Nicolas
Published on 15/07/2020 à 13:27 sur 24presse.com
Piché Nicolas
Object Research Systems, inc.

www.theobjects.com/dragonfly/index.html
Contacter

Press release copyrights free 24presse.com

Images

Send email to
Piché Nicolas

Company : Object Research Systems, inc.

Press contact

Piché Nicolas
Object Research Systems, inc.

Website
www.theobjects.com/dragonfly/index.html

Diffuser
un communiqué
de presse
Lancer une diffusion

Derniers communiqués de presse de la catégorie "tech"